De avril à juin et au mois de septembre, c’est la basse saison au Vietnam. Et pourtant, durant ces mois, il est toujours très agréable de voyager au Vietnam.

La preuve par dix :

Conditions climatiques

Malgré de grosses averses, souvent rafraîchissantes, dans le Nord et le Sud et des températures élevées sur l’ensemble du territoire, vous pouvez envisager de faire un parcours Nord-Sud avec de bonnes conditions climatiques sur l’ensemble du pays.

Du bleu dans les yeux

Hormis l’île de Phu Quoc à l’extrême Sud du pays, les îles et les plages du Vietnam vous accueillent sous un beau soleil pour des parenthèses farniente enchantées.

voyage au vietnam

Le littoral au mois de juin

Ça fourmille d’activité

Les pluies nourricières sont synonymes de vie. Les campagnes et les rizières, souvent pelées en saison sèche, revivent. Ainsi les populations sortent d’un certain immobilisme pour se consacrer aux travaux agraires, occasion unique pour le voyageur de s’immerger dans la vie locale.

voyage au vietnam

Repiquage du riz au mois de mai

Les champs de rizières roulent en vagues vertes

A partir de mi-mai, les rizières ont été repiquées et se transforme d’un doux pelage vert.  En septembre, les amphithéâtre de rizières en terrasse du Nord resplendissent dans un poudroiement d’or. Le riz est mûre, c’est bientôt la récolte. Les régions Centre et Sud alternant entre repiquage et moisson.

rizieres en terrasse

Rizières en terrasse au mois de septembre

Voyager au Vietnam pendant la saison des fruits

Litchi, mangue, longane, ramboutan, jacquier … de nombreux fruits tropicaux succulents font leur apparition en cette saison sur les étales des marchés. Bonheur des yeux, explosion de saveurs sur vos papilles frémissantes, la saison des fruits c’est la saison des plaisirs. A pleines dents, en salade, en jus… ces fruits juteux visent toujours en plein dans le mille de la gourmandise rafraîchissante.

voyage au vietnam

La saison des litchis bat son plein en juin

Un séjour arc-en-ciel

Si un simple regard posé sur une fleur remplie une journée de bonheur alors n’hésitez pas à venir durant cette période.  N’est-il pas agréable d’avoir comme compagnon de voyage la floraison rouge spectaculaire des flamboyants ou le parfum délicat des frangipaniers ?

voyage au vietnam

Frangipaniers en fleur dans l’ancienne citadelle de Huê

Le Vietnam en intime

Saison creuse oblige, vous aurez donc la chance d’éviter les bains de foule lors de la visite des sites incontournables. On se laisse alors plus facilement gagner par une humeur buissonnière, on ralentit la cadence, on adopte le rythme des pas qui colle au plaisir des flâneries nez en l’air.

Des locaux plus disponibles

Les hautes saisons épuisent les organismes. Alors qu’en basse saison les restaurateurs, hôteliers et autres natifs seront enfin d’un abord plus facile puisque moins submergé de demandes et de travail. C’est une raison de plus pour discuter, papoter avec les locaux afin de mieux comprendre leur culture.

Des locaux sont plus disponibles

Des locaux sont plus disponibles

Une préparation simplifiée

Plus besoin de se battre pour trouver le meilleur tarif avant tout le monde, pas de surbooking, une prise de congé plus facile à obtenir, facilité à effectuer tous les préparatifs nécessaires avant votre voyage (visa, vaccins, achats particuliers…). Un départ sans stress pour un maximum de plaisir.

Faîtes des économies

Cerise sur le gâteau, voyager en basse saison vous fera faire des économies. Au Vietnam comme ailleurs, les professionnels du tourisme s’engagent à offrir des réductions aux voyageurs pendant cette saison. Alors profitez de la baisse saison et des créations originales et rencontres inédites d’Amica Travel… Pour approcher l’âme du Vietnam à prix doux !

Noter cet article