Ce contenu a été mis à jour le

Avec le syncrétisme des cultures et la mondialisation, la fête de Noël, fait partie aujourd’hui intégrante du calendrier festif de millions de Vietnamiens. Mais le Noël traditionnel reste pour une importante communauté catholique, une véritable fête chrétienne.

Comme partout dans le reste du monde, Noël n’est pas fêté de la même façon et les spécificités qui entourent ces fêtes au Vietnam justifieraient presque à elles seules un voyage au pays du Dragon. Vous assisterez à une fête à l’émergence récente, parfois aux antipodes du Noël d’antan et sous un climat bien souvent moins froid.

noël vietnam

La rue Hang Ma à Hanoï croulant sous les décorations de Noël.

L’arrivée de Noël au Vietnam

Depuis des siècles, le Vietnam est un pays confucianiste par culture. La religion chrétienne s’est implantée de force avec l’arrivée des missionnaires européens (notamment portugais), puis par les colons français. Mais cette religion n’a jamais réussi à s’imposer.

Jusqu’aux années 1980, Noël était inconnu pour une majorité de Vietnamiens. Suite aux guerres, la population était en obligation de se serrer la ceinture et faire la fête était une chose mal vue. Noël s’est fait connaître après l’ouverture du pays au monde, dans les années 1990. Cependant, lorsque vous allez dans les zones reculées, certaines populations méconnaissent encore cette fête. Les jeunes et même ceux des villes, méconnaissent le véritable sens de Noël. Ils considèrent le 25 décembre comme un jour propice à la fête sans se poser de questions.

Le Vietnam, second pays catholique d’Asie du Sud-Est

De nos jours, du point de vue religieux, Noël est une fête très importante pour les 5,7 millions de catholiques vivant au Vietnam, dénombrés par le Catholic Hierarchy Catalog, soit à peu près 7% de la population. Le pays est donc le 2nd pays catholique du continent asiatique, derrière les Philippines et aux côtés de la Corée du Sud. Ce sont dans les provinces de Ninh Binh, de Nam Dinh, de Thai Binh ou de Bac Giang, où l’on retrouve les principales populations de confession catholique.

Cette région au sud de Hanoï est le berceau du catholicisme vietnamien. Si vous avez l’occasion de vous rendre dans cette région pour notamment découvrir le site naturel de Tam Coc et le complexe paysage de Trang An classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous remarquerez un nombre impressionnant d’églises et de cathédrales. Parmi tous ces édifices religieux, l’imposante cathédrale de Phat Diem se distingue par son architecture mêlant les styles orientaux et européens. Elle fait figure de siège du catholicisme au Vietnam. Durant la période de Noël cette région connaît une agitation toute particulière avec de nombreuses décorations, processions et illuminations.

Pour l’occasion, le soir du 24 décembre, les familles se retouvent et dînent en famille, bien sûr les plats sont locaux et rappellent les mêmes mangés lors du Nouvel an vietnamien, la fête du Têt. Puis, peu avant Minuit, les fidèles convergent vers les principales églises du pays. A Hanoï et à Hô-Chi-Minh-Ville (Saïgon), les deux parvis des deux cathédrales métropolitaines se remplissent d’une foule souvent compacte et remplie de ferveur religieuse. Vous pouvez alors assister à la messe de minuit en vous mêlant à la population pour partager ce moment d’intense communion.

Dans les campagnes, Noël est plus calme et parfois surveillée par les autorités. Car si la liberté de culte est assurée par la Constitution, la communauté catholique des campagnes peut faire l’objet d’intimidation voire de répression.

noël vietnam

La Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï vêtue pour sa fête la plus importante de l’année.

Une grande fête païenne pour les autres

Suite à l’ouverture du pays sur le monde, la fête de Noël s’est exportée au Vietnam de manière païenne, tout en s’adaptant aux coutumes et à l’environnement local. Il est vrai que les Vietnamiens fêtent Noël à leur façon :

  • L’Avent est la période qui suit le lendemain de la fête de la mi-automne, elle est marquée par l’arrivée des décorations de Noël dans les maisons, les devantures de magasin et les illuminations des rues. Des décorations et illuminations souvent exubérantes, parfois kitschs et détonantes, contrastant avec les lumières douces et chaudes des villes européennes.
  • Le Vietnam est un pays où il ne neige quasi jamais, excepté dans les montagnes de l’extrême-Nord. Pour recréer cette ambiance, une débauche de neige synthétique est déployée. Vision étrange surtout dans le Sud Vietnam où les températures ne descendent jamais sous les trente degrés même en cette période.
  • Pour des raisons climatiques et des diffcultés liées à l’importation et à la conservation, les sapins de type épicéa, mélèze ou nordmann sont très souvent remplacés par des cyprès nains, appellés cây sơn tùng en vietnamien.
  • C’est le soir du 24 décembre que la fête bat son plein : les centres-villes des métropoles se remplissent d’une foule compacte et désorganisée, comme il est de coutume lors des week-ends. Les Vietnamiens adorent se rassembler dès que la nuit tombe et Noël n’échappe pas à la coutume. Alors qu’en Occident, Noël est considérée comme une fête intime, à vivre à la maison et dehors, les rues sont très calmes.
  • Les déambulations s’accompagnent souvent de musiques de Noël, remastérisés parfois sur sons de… techno ! Les vrais chants traditionnels de Noël se sont aussi adaptés au climat local, puisque par exemple dans la version vietnamienne du « Premier Noël », la phrase « une nuit d’hiver, Jésus est né » n’existe pas !
  • Les animations ne s’apparentent pas à des petits concerts, à l’ambience feutrée des marchés de Noël comme en Europe, mais plutôt à des animations de type Disneyland, où l’on assiste à un joyeux ballet de déguisements allant du classique père Noël en scooters aux personnages de Disney.
  • La fièvre acheteuse s’empare également des grandes villes où les grands magasins s’illuminent de décorations de Noël et proposent de nombreuses offres commerciales.
  • Depuis 2016, à la mi-décembre un marché et un concert de Noël se tient à l’église Cua Bac à Hanoï en partenariat avec l’ambassade d’Allemagne au Vietnam. Cet événement qui essaie de montrer une version plus traditionnelle avait accueilli environ 30.000 visiteurs l’année dernière. Preuve que Noël ne laisse pas indifférents les Vietnamiens.
noël vietnam

Au Vietnam, le sapin traditionnel est remplacé par le cyprès nain (cây sơn tùng). Photo : Sai Gon hoa

noël au vietnam

L’équipe 360 degrés vous souhaite par avance de joyeuses fêtes de fin d’année ! Photo kitsch à souhait, on le reconnaît !

devis vietnam