Placez votre prochain voyage au Vietnam sous le signe de l’écotourisme en vous inspirant de nos 5 activités écotouristiques coup de cœur.

Faire que le tourisme soit plus respectueux, à la fois de l’environnement et de l’humain, en apportant un bénéfice économique aux populations locales a toujours été notre moteur. Tout en veillant aux équilibres socioculturels et écologiques vous allez découvrir certaines des plus belles et des plus captivantes régions du Vietnam !

Qu’est ce que l’écotourisme ?

L’écotourisme est une démarche visant à pratiquer une forme de tourisme en faveur du développement durable. C’est une manière de voyager à travers un pays, en prenant conscience de la biodiversité, de l’ampleur des ressources culturelles, ainsi que la sensibilisation des enjeux sociaux.

L’écotourisme ne doit pas être confondu avec les termes de tourisme durable et tourisme responsable. Car même si les trois notions se basent sur les fondements du développement durable, l’écotourisme évoque des espaces naturels. Tourisme durable et responsable sont des concepts bien plus étendus.

Voici cinq régions du Vietnam qui ont décidé de s’orienter vers cette forme de tourisme, loin de ces quelques sites aujourd’hui victimes du tourisme de masse : la baie d’Halong et la ville de Hoi An par exemple. L’écotourisme se paye plus cher, mais c’est le prix à payer pour éviter une sur fréquentation de ces lieux hors des sentiers battus et pour apporter un revenu nécessaire, pour que les structures locales puissent continuer à protéger ces lieux.

bétonnage île cat ba

L’écotourisme est une nécessité pour certaines régions face au tourisme de masse. Ici des plages de Cat Ba en cours de bétonnage.

Séjourner dans les réserves naturelles de Pu Luong et Ngoc Son Ngo Luong

D’une réserve à l’autre on ne boude pas son plaisir à prendre un bon bain de nature. Voisin l’un de l’autre, ces deux écrins de nature offre de magnifiques paysages de montagnes karstiques habillées de jungle, des rizières en terrasses, des chutes d’eau et des villages des ethnies Thaï et Muong. D’ailleurs, ce sont dans leurs belles maisons en bois sur pilotis que nous vous invitons à séjourner, pour le plaisir de la rencontre et de l’échange, mais également pour favoriser un tourisme à visage humain, plus responsable et plus solidaire. La marche reste le meilleur moyen pour s’imprégner de cette nature encore très bien préservée où résonnent les activités agricoles traditionnelles.

pu luong vietnam écotourisme

Privilégier la visite d’une réserve naturelle protégée est positif : des revenus complémentaires pour les locaux et des fonds supplémentaires pour la protection du parc.

Randonner à travers les rizières en terrasses de la province de Ha Giang

La province de Ha Giang située dans l’extrême nord-est du Vietnam offre certains des paysages les plus spectaculaires du Vietnam. Territoire à la beauté stupéfiante avec ses majestueuses rizières en terrasses qui dégringolent des montagnes, c’est un paradis pour randonneurs. Au plaisir d’évoluer dans des décors grandioses, s’ajoute celui de rencontrer les minorités ethniques qui peuplent ces cimes sauvages. Les nuits chez l’habitant sont l’occasion de s’immerger dans une culture ancestrale encore bien pétrie de traditions et de dynamiser l’économie locale. Les nombreux marchés ethniques saturés de couleurs sont une autre occasion, pour apprécier les coutumes locales et surtout la flamboyance des costumes portés non sans fierté par les femmes.

ha giang écotourisme vietnam

Les rizières de la province de Ha Giang, à la frontière chinoise.

Découvrir le lac Ba Be à kayak

Joyau du patrimoine naturel du Vietnam, le lac Ba Be se situe au sein du parc national éponyme au nord-est du pays. Découvrir le lac Ba Be à kayak est une des activités écotouristiques les plus éblouissantes à faire au Vietnam. Imaginez-vous naviguer paisiblement sur un miroir tendu où viennent se refléter d’imposantes montagnes calcaires et une jungle tropicale que l’humidité des tropiques habille de vert intense. On fait escale pour aller écouter chanter derrière un rideau d’arbres centenaires, une cascade brillante que les rayons du soleil enveloppent d’une poussière diamantée. Concluez en beauté votre journée en savourant l’hospitalité d’une famille de l’ethnie Tay qui s’est cachée dans le fouillis d’une végétation luxuriante au bout d’un bras du lac.

lac ba be chez l'habitant

Dormir chez l’habitant apporte que du positif. Comme ici chez M. Tap et Mme Na à Ba Be. On évite ainsi les grands groupes hôteliers et impersonnels.

Découverte à vélo du delta du Mékong

La région du delta du Mékong dans le sud du Vietnam fait la part belle à l’écotourisme en proposant une multitude de petits chemins à emprunter à vélo pour découvrir ce véritable labyrinthe tropical. Au rythme lent de balade, le long des canaux, arroyos et autres rizières, partez à la rencontre d’une population des plus accueillantes et chaleureuses.

Des balades à vélo ponctuées d’arrêts pour visiter des villages de métiers artisanaux comme à Ben Tre, où le cocotier nourrit un riche artisanat, pour faire des pauses gourmandes dans les vergers généreux de fruits tropicaux, pour admirer pagodes et temples caodaïstes peinturlurés ou pour s’imprégner de l’ambiance des petits marchés pittoresques. Restez connectés avec la nature et les traditions locales en dînant chez l’habitant, avec un menu inspiré du potager et en dormant dans des maisonnettes construites avec les matériaux locaux à l’ombre des cocotiers.

delta mékong écotourisme

Le delta du Mékong, une merveille naturelle mais si fragile et confrontée aux défis environnementaux de notre temps.

Faire une pause balnéaire à l’île de la baleine ou dans l’archipel de Con Dao

Voilà deux destinations qui conjuguent parfaitement plaisirs balnéaires et protection de l’environnement. Deux destinations insulaires où la préservation des écosystèmes marins et terrestres est une priorité affichée.

A l’île de la baleine, écolodge situé dans la baie de Van Phong à 90 kilomètres de Nha Trang, on a ardemment œuvré au repeuplement corallien. Un régal pour les amateurs de plongée avec ou sans bouteille dans cet aquarium géant à seulement quelques enjambées de votre bungalow en bois et bambou et coiffé de chaume. Des sentiers de randonnée vous permettent d’apprécier de superbes panoramas, notamment sur la péninsule de Dam Mon et ses superbes dunes de sable, et de pouvoir apercevoir des perroquets, un muntjac, des coucals, des échassiers ou un aigle pêcheur.

En grande partie classé parc national maritime et terrestre, l’archipel de Con Dao est des destinations écotouristiques les plus séduisantes du Vietnam. Sur terre comme sur mer vous serez surpris par la richesse des écosystèmes. Marche sur des sentiers forestiers pour découvrir la faune et la flore terrestre, plongée avec des requins, des raies et des dugongs ou observation de la ponte des tortues, Con Dao a de quoi contenter les voyageurs à la fibre écolo.

con dao écotourisme vietnam

L’archipel de Con Dao, exemplaire dans le développement écotouristique au Vietnam.

Comment réduire son empreinte écologique au Vietnam (et ailleurs) ?

Un voyage au Vietnam passera sûrement par la case avion, à moins que vous acceptiez de rejoindre le pays via le Transsibérien ou par un long périple en mer…

Mais sur place, de nombreux reflexes vous permettront de réduire votre empreinte écologique. Il suffit par exemple de limiter sa consommation de déchets (une gourde remplace des dizaines de bouteilles en plastique, refuser l’usage des pailles et sacs en plastiques, etc.), privilégier la restauration sur place (pour éviter les déchets liés à la vente à emporter) et en privilégiant les plats végétariens. Dans les hôtels, vous pouvez limiter l’écart de la température avec votre climatiseur et demander à ce qu’on ne vous change pas systématiquement vos draps et serviettes. Pour ramener des cadeaux, privilégiez des objets artisanaux fabriqués par des locaux, en matière naturelle ; et pour l’emballage un simple papier journal peut suffire.

En visite, contribuez à ce que le pays soit plus propre, en ramassant par exemple des déchets traînant par terre lors d’une randonnée. Le plus important est d’en parler autour de vous, à vos proches, aux locaux ou pourquoi pas à votre guide et chauffeur. Bon voyage au vert !

déchets indochine bouteilles plastiques

Si ne pas jeter par terre ses déchets semble être une évidence, le mieux est de ne pas en produire, surtout les déchets en plastique.

devis vietnam