Hanoi est non seulement la fierté des Vietnamiens mais aussi une passion et des charmes à découvrir pour les étrangers, notamment les Français.

 » Femme du patrimoine « 

Catherine Martin Muller

Catherine Martin Muller

Travaillé au Vietnam pendant moins d’un an, Catherine Martin Muller, représentante en chef du Bureau de l’UNESCO à Hanoi a été largement connue en tant que « La femme du patrimoine ». Elle a contribué à donner beaucoup de conseils pour la préservation ainsi que la promotion du patrimoine culturel matériel et immatériel typique de la capitale. Elle a une grande passion pour les robes traditionnelles du Vietnam qui sont tous fait à la ville de la soie Ha Dong.

Elle a confié: « Je me sens heureuse de ce que la première année de mon mandat coïncide de façon merveilleuse avec la célébration du Millénaire de Thang Long-Hanoi ». Pendant moins d’un an, au nom de l’Unesco à Hanoi, elle a offert à Hanoi en particulier et le Vietnam en général trois certifications du patrimoine mondial. Il s’agit d’une documentation en bloc de bois de la dynastie Nguyen, la musique folklorique typique « Quan ho » de la province de Bac Ninh, le chant « Ca Tru » et bientôt ça sera l’ancienne royale de Thang Long.

Dans une interview, Cathérine a dit qu’elle a été particulièrement impressionnée par la manière des Hanoiens jouir et créer la musique, la poésie et les autres formes d’art culturel. Elle a également exprimé son admiration devant la façon dynamique des Hanoiens d’avoir préservé et promu leurs patrimoines.

 » Hanoi est une source inépuisable pour mon inspiration « 

Douglas Jardine

Douglas Jardine

Douglas Jardine est un photographe américain et chercheur en histoire sur les ponts du monde entier. Il a un amour éternel pour ce pont historique. L’homme des « Mémoires du pont Long Biên » a pris d’un millier de photographies de ce pont dont une partie a récemment fait l’objet d’une exposition à la Maison des arts de Hanoi.

Douglas David Jardine, né en 1962 dans le Connecticut, est actuellement enseignant en histoire de l’art à l’Université de Hanoi. Il consacre une partie de ses loisirs à parcourir la capitale et ses alentours. Avec son appareil, il saisit les moments du quotidien au Vietnam, dont l’histoire de ce pont légendaire se poursuit au dessus du fleuve Rouge.

Douglas a déclaré que « le pont Long Bien relie non seulement les deux rives du fleuve Rouge, mais aussi la mémoire et l’histoire, le passé et l’avenir de ce terrain. Riches et pauvres, Vietnamiens et étrangers s’y rencontrent et partagent de mêmes sentiments ».

Noter cet article