Conjuguant élégamment nostalgie sépia, architecture ancienne, traditions artistiques, plaisirs balnéaires et cuisine raffinée, Hoi An est une destination qui mérite bien trois jours de visite. Trois jours qui ne seront être de trop pour combler toutes vos envies de découverte.

Suivez notre guide pratique :

Jour 1 : Découverte de la vieille ville de Hoi An

Considérée à juste titre comme un musée à ciel ouvert qui lui a valu d’être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le centre historique de Hoi An est un exemple exceptionnellement bien conservé d’une cité marchande prospère qui rayonna pendant cinq siècles sur la route maritime de la soie. Vous ne bouderez pas votre plaisir à déambuler dans les rues et ruelles de la vieille ville pour admirer son fabuleux patrimoine historique, culturel et architectural. A faire le matin, là où les groupes de touristes ne sont pas encore réveillés.

Commencez votre balade à pied en vous rendant au petit matin, au marché de Hoi An, là où au bord de la rivière Thu Bon bat le cœur palpitant de la petite ville. Un marché de carte postale, saturé de couleurs, de senteurs et de chapeaux coniques coiffant vendeuses et ménagères. Les sens encore affolés, musardez le long des quais où jadis, marchands chinois, japonais, arabes et européens accostaient pour commercer. De là, vous pouvez vous arrêter dans les halles du marché pour manger un cao lầu, un plat régional aux nouilles vietnamiennes.

marché hoi an

Le marché matinal de Hoi An.

Dirigez-vous ensuite vers l’ouest pour découvrir les témoins de cette période faste, avec ces superbes bâtisses de deux étages en bois de jacquier, très sombre, très dur, quasi éternel, et coiffées de tuiles respectant le minutieux équilibre du ying et yang. Découvrez l’intérieur raffiné de quelques-unes des 800 anciennes maisons en bois des négociants qui reflètent à merveille la fusion heureuse des architectures vietnamiennes, chinoises, japonaises et françaises.

Traversez ensuite le fameux pont japonais jeté par-dessus un bras de la rivière Thu Bon à la fin du XVIème siècle pour sceller l’amitié entre commerçants chinois et boutiquiers japonais en réunissant les quartiers des deux communautés. Le fameux pont couvert japonais en plus d’être une véritable icône de Hoi An abrite un temple dédié aux génies de la mer. Le pont couvert japonais vous permettra de rejoindre le restaurant Viet Ngon, où une cuisine vietnamienne débordant de senteurs originales est préparée sous vos yeux pour le déjeuner.

hoi an centre historique

Le centre-ville historique de Hoi An.

A l’heure du zénith, le café se prendra sur la terrasse ombragée et parfumée de bougainvilliers de la maison centenaire du Hoi An Roastery, établissement élégant qui torréfie lui-même le café venu des Hauts Plateaux du Centre du Vietnam.

Consacrez le début d’après-midi à la visite du musée de la céramique qui expose dans une superbe demeure centenaire une collection de plus de 400 pièces de céramique datant du VIIIe au XVIIIe siècle. Poursuivez par la visite des temples et anciennes maisons communales construites par les différentes communautés chinoises qui ont façonnées la ville au cours des siècles.
Le soir venu, dégustez un plat très populaire et peu cher, un cơm gà, un savoureux et consistant riz au poulet.

Enfin, pour parfaire cette première journée de découverte, il ne vous reste plus qu’à vous rendre au Citrus Spa, un peu plus au nord du centre-ville historique, pour profiter d’une offre de gamme de soins qui vous laisseront aussi revitalisés que revigorés.

hoi an cao lao

Le cao lầu est un plat de nouilles vietnamiennes originaire de la région de Hoi An.

Adresses jour 1
• Cao lầu (plat de nouilles du Centre Vietnam) : halles de Hoi An, 19 Trần Phú
• Déjeuner : Viet ngon restaurant, 143 Phan Chu Trinh
• Café : Hoi An Roastery Espresso & Coffee, 135 Trần Phú
• Dîner : Cơm gà bà Vân, 21B Phan Chu Trinh
• Spa : Citrus Health Spa, 180 Lý Thái Tổ

Jour 2 : Plage, fruits de mer et maison de thé

Pour cette deuxième matinée, après un petit déjeuner à votre hôtel, nous vous invitons à découvrir avec le vélo (toujours avec celui de votre hôtel), la belle campagne de Hoi An. Un dédale de petits chemins plats vous mènera à de petits villages de pêcheurs, aux zones maraîchères et rizicoles où s’étendent des rizières à perte de vue.

Initiation à la riziculture dans la campagne de Hoi An
Ce module d’une demi-journée vous permettra, dans un cadre bucolique et en compagnie de paysans locaux.
hoi an campagne

La campagne de Hoi An, à parcourir idéalement à vélo.

A l’heure du déjeuner, dirigez-vous vers le trait littoral de Hoi An, où de nombreux restaurants de fruits de mer vous serviront des produits de la mer plus que frais. Après le repas, faites une pause détente, voire une bonne sieste sur les transats des plages de Cua Dai ou de An Bang. Vous pouvez décider d’y rester jusqu’au soleil couchant, lorsque la plage s’anime joyeusement avec la venue des locaux venus en famille ou entre amis se détendre en fin de journée et manger quelques calamars grillés ou des fritures de crabes vendues par les marchandes ambulantes.

plage an bang hoi an

Les plages de Hoi An ne sont pas remarquables mais elles offrent un lieu de détente idéal.

Le soir venu, retour dans la vieille ville pour voir Hoi An illuminée d’une farandole de lanternes de papier dansant avec le vent le long des ruelles. Un peu de monde mais un spectacle à ne pas manquer. Pour le dîner, nous vous conseillons un restaurant traditionnel vietnamien dans une maison au décor atypique, mais propre à l’élégance de Hoi An.

Fabriquer sa lanterne à Hoi An
Sécouvrez les secrets de fabrication des lanternes, un artisanat séculaire et un trait culturel unique.

Enfin, terminez cette seconde journée par une tisane réconfortante dans une belle maison de thé hoiannaise, où une équipe composé de malentendants vous offira un service de grande qualité.

lanternes hoi an

Les lanternes de Hoi An ont fait la réputation de la ville à l’étranger.

reaching tea house hoi an

Une pause thé dans une belle maison de thé hoiannaise. Photo : Reaching Tea.

Adresses jour 2
• Déjeuner fruits de mer : Nhà Hàng Phương Thịnh, Lô số 7, Cửa Đại
• Dîner : Miss Ly, 22 Nguyễn Huệ
• Tisane du soir : Reaching Out Teahouse, 131 Trần Phú

Jour 3 : Hoi An et ses environs

Les tentations sont nombreuses pour cette troisième journée et le choix est donc difficile. Les amateurs d’histoire et de culture jetteront leur dévolu sur le sanctuaire cham de My Son, ancienne capitale religieuse et politique du royaume du Champa. La visite de ce site archéologique inscrit au patrimoine de l’UNESCO se combine parfaitement avec une croisière sur la rivière Thu Bon pour retourner à Hoi An. Pour les aventureux, il est aussi possible d’aller en scooter.

sanctuaire my son vietnam

Le sanctuaire de My Son

SI la seconde journée plage ne vous a pas suffi, les amoureux de belles plages et de farniente se rendront en bateau pour la journée, sur les îles de Cu Lao Cham flottants au large de Hoi An. Vous vous y délecterez de son ambiance calme de village de pêcheurs, de ses plages indolentes et de ses superbes fonds marins. Une excursion idéale pour faire plaisir à vos enfants lors d’un voyage en famille au Vietnam.

cu lao cham

Les îles Cu Lao Cham

Vous pouvez également partir explorer la rivière Thu Bon en kayak ou avec les paniers ronds traditionnels tressés en bambou jusqu’au village de Cam Thanh, où en compagnie de paysans locaux vous percerez les mystères de la riziculture. Finissez cette journée en visitant la Distillerie d’Indochine pour goûter à un rhum 100% local à faire tourner les têtes autant que l’ensorcelante vieille ville de Hoi An.

thu bon

L’estuaire de la rivière Thu Bon

Adresses jour 3
• Déjeuner et dîner : sur place
• Dégustation de liqueurs : Distillerie d’Indochine, Unnamed Road, Bình Dương, Thăng Bình, Quảng Nam (à aller en taxi)
devis vietnam