Luang Prabang est rapidement devenue une destination incontournable. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995, l’ancienne capitale royale du Laos offre un riche mélange d’influences françaises et lao. Diversité et attractivité, voici une longue liste de choses à faire à Luang Prabang pour les voyageurs souhaitant découvrir la ville.

Vous pourriez facilement passer une semaine à Luang Prabang lors de votre voyage au Laos mais si vous n’avez que 2 ou 3 jours, vous avez tout de même le temps de profiter de l’ambiance décontractée de cette belle ville.

Vous trouverez une multitude d’itinéraires sur Internet, pour le meilleur et pour le pire. Le but est de vous donner notre avis d’une visite idéale de 3 jours à Luang Prabang axée sur 3 grandes thématiques :

Jour 1 : Visites du patrimoine historique et culturel
Jour 2 : Cascade, faune & activités
Jour 3 : Luang Prabang et ses environs

Jour 1 : Visites du patrimoine historique et culturel

Aux premières lueurs du jour, aux alentours des 5h du matin, assistez au rituel bouddhiste (Tak Bat) où les moines vêtus de robe safran, pieds nus, ayant leur bol d’aumône accroché en bandoulière traversent en silence la vieille ville afin de recueillir les offrandes des fidèles. Afin d’éviter la foule, nous vous conseillons de vous placer vers Wat Sop Sickharam, dans la ruelle en contrebas.

Il s’agit là d’une véritable tradition ancrée dans la culture bouddhiste, et non d’une attraction touristique. Nous vous prions donc de bien vouloir respecter la solennité du moment et ne pas perturber la procession, cela fait partie du tourisme responsable.

aumone moines luang prabang

Assister à la cérémonie de l’aumône

Retournez sur la rue principale de la ville et faites une halte chez Le Banneton, une boulangerie française afin d’y déguster les somptueuses viennoiseries venant tout juste de sortir du four. Un délice ! Continuez de flâner à travers la ville, qui se réveille paisiblement. Profitez de la douceur de vivre tout en découvrant l’architecture coloniale et traditionnelle. Puis, mêlez-vous à la vie locale en découvrant le marché Phousi où l’on s’enivre d’odeurs de toutes sortes et de couleurs à travers les épices et les produits frais du matin.

L’exploration des musées et des temples à Luang Prabang est inévitable. Du fait qu’il est impossible de traverser la ville à pied sans passer devant l’un d’entre eux. Il existe 3 musées incontournables :

  • TAEC (Centre d’arts traditionnels et d’ethnologie),
  • UXO Laos Visitor Center (Centre d’exposition sur la guerre secrète au Laos)
  • et le Musée national, qui est l’ancien Palais royal construit en 1904 sous le protectorat français.

Voici une liste non exhaustive des principaux temples bouddhistes à découvrir par ordre de priorité : Wat Xieng Thong, Wat Aham, Wat Wisunarat (Wat Visoun), That Chomsi Stupa, Wat Choum Khong et bien d’autres joyaux à visiter disponible sur le site de l’office de tourisme de Luang Prabang (anglais)

En fin d’après-midi, dirigez-vous vers la pagode de Phat Tich (Wat Pha Badd Tai) afin d’assister au coucher du soleil et par la même occasion d’échapper à l’agitation au sommet du Mont Phousi. Au niveau de l’arrière-cour, vous aurez une vue directe sur le Mékong et les locaux remontant le fleuve en pirogue.

Dîner à Tamarind.

touristes mont phousi

Légèrement surfréquenté lors du coucher du soleil sur le Mont Phousi

mekong coucher soleil

Magnifique vue sur le Mékong vers la pagode de Phat Tich

Jour 2 : Cascade, faune & activités

Après un petit-déjeuner tranquille, il est temps d’aller visiter les chutes de Kuang Si se trouvant à environ une heure de route (30 km) de Luang Prabang, via une route qui traverse des villages Hmong, des vallées rizicoles et forestières. La cascade forme de nombreuses piscines naturelles de couleur turquoise, un endroit particulièrement agréable qui ravira les amoureux de la nature. Possibilité de faire une marche vers le sommet, de pique-niquer et y découvrir par la même occasion, les marches recouvertes d’eau (si vous avez de la chance) qui mènent au sommet.

cascade Kuang Si

La fameuse cascade de Kuang Si

En prime, il y a aussi un sanctuaire d’ours à l’entrée du site. Tous les ours qui vivent ici ont été sauvés – des fermes de bile, du braconnage illégal et du commerce des espèces sauvages – par l’ONG australienne Free The Bears se trouvant aussi au Vietnam et au Cambodge.

Sur le chemin du retour, vous pouvez vous arrêter au centre de tissage d’Ock Pop Tok pour une courte visite sur les secrets des textiles laotiens. Afin d’enrichir vos connaissances ludiques lors d’un voyage en famille, il est possible de faire une activité avec vos enfants sur une demi-journée comme un cours sur la teinture naturelle ou sur le tissage. Je vous conseille vivement de prendre votre déjeuner dans leur restaurant : un cadre enchanteur et reposant, au milieu d’un jardin tropical luxuriant en bordure du Mékong.

Vous pouvez aussi observer à partir de la terrasse du restaurant le coucher de soleil sur les rives du Mékong.

En fin de journée, profitez de la lueur du soleil pour contempler l’extérieur du Palais royal en bas du mont Phousi et pénétrer dans la cour principale qui est ouverte au public. Puis visite du marché de nuit pour dénicher quelques souvenirs dans une ambiance paisible.

Dîner à Dyen Sabai.

soie femme ock pop tok luang prabang

L’art traditionnel du tissage à Ock Pop Tok

palais royal coucher soleil

Palais royal de Luang Prabang pendant le coucher du soleil

Jour 3 : Luang Prabang et ses environs

Le matin, de l’autre côté de la presqu’île se trouve la région de Chomphet, bien qu’à seulement 2 minutes en bateau tout semble hors du temps, nous faire oublier la ville prospère que nous délaissons derrière.

Baladez-vous à vélo ou à pied le long du Mékong à travers les villages – aux maisons traditionnelles en pilotis – et la forêt dense afin de rejoindre le temple de Wat Chomphet, un peu en ruine, mais offrant une vue panoramique et imprenable sur les collines environnantes, le Mékong et Luang Prabang.

Continuez sur une piste en terre afin de rejoindre le temple de Wat Khok Pab et reprendre la promenade sur un sentier très caillouteux afin de rejoindre le village de Na Kham, où une foule d’enfants sera prêt à vous saluer comme des champions. Visitez le petit marché local proche de l’embarcadère afin de prendre une petite collation, rien de tel qu’un jus de fruit bien frais.

enfants campagne luang prabang

Une troupe d’enfants prêt à vous accueillir avec un sourire

Après votre repas, si il vous reste encore du temps, faire une halte au village de potiers de Ban Chan sur la même rive, afin d’y observer le travail de la glaise où l’on y fabrique des jarres et des tuiles en terre cuite.

Remontez sur votre vélo, traversez le « Old Bridge » (une version petite du pont Long Bien à Hanoi) afin de rejoindre le village de Ban Xieng Kong (et Ban Xieng Lek) où ils confectionnent du papier Saa, le papier traditionnel du Laos et des soieries.

En fin de journée, embarquez pour une croisière avec Sa Sa Sunset Cruise afin de contempler le coucher du soleil tout en regardant les habitants, les enfants jouer, nager et pêcher le long des rives du fleuve. Une expérience vraiment magique durant 2 heures où calme et relaxation cohabitent harmonieusement.

vieux pont luang prabang

Le « Old Bridge »

Fabrication papier Saa

Fabrication du papier Saa

5.0
02
devis laos