En Asie du Sud-Est, il existe deux principales saisons : la saison dite « sèche » qui court d’octobre à mars et la saison humide dite « des pluies » qui court d’avril à octobre. C’est la seconde qui fait beaucoup parler d’elle en raison de sa météo, nous allons détailler ses représentations et ses caractéristiques climatiques dans cet article. Sachez qu’il est tout à fait possible de venir en cette saison, car entre deux averses, il y a aussi et surtout des belles éclaircies !

Une représentation erronée

L’humanité, ce depuis la nuit des temps, a eu une grande capacité à construire des mythes. Certains sont justifiés, mais d’autres proviennent d’une construction de l’esprit en contradiction avec les particularismes locaux. C’est le cas de la représentation que peuvent avoir nos visiteurs « Occidentaux » de la saison des moussons, souvent associée dans l’imaginaire collectif à des pluies noires noyant les régions concernées durant des mois.

Or si les précipitations sont bien fortes en quantité, il ne pleut en général pas toute la journée, excepté durant des épisodes de typhons qui surviennent de juillet à septembre et d’une durée maximale de quelques jours. En réalité, le terme « saison des averses de mousson » est plus approprié.

Ces averses ne sont pas nuisibles pour les voyageurs, ni pour les locaux qui apprécient au contraire ces pluies bien chaudes rafraîchissant l’atmosphère, nettoyant l’air de ses poussières et particules polluantes en ville, lavant le sol et les toits et surtout, ces pluies redonnent vie à la végétation et aux rizières, magnifiquement recouvertes de nuances de verts ! C’est aussi durant cette saison que les agriculteurs sortent d’un certain immobilisme pour se consacrer aux travaux agricoles, pour aussi offrir aux visiteurs, une immersion locale profonde.

Dernier argument de taille pour voyager en saison des averses de mousson : les prix et les prestations locales sont nettement moins chères.

mousson asie sud est

La saison des averses de mousson est synonyme de rizières verdoyantes et de travaux agricoles !

Restons prudents

Quant aux infrastructures de transports, notamment routières, elles se sont améliorées, gages de sécurité. Il faut encore cependant éviter les pistes et sentiers boueux, notamment dans les régions reculées et notamment montagneuses du Vietnam, du Laos et du Cambodge. Il faut aussi éviter de rester dans le creux des vallées profondes, car les risques d’inondations et de montée brusque des eaux sont réelles et font des morts chaque année. Restez prudents et consultez les derniers bulletins météo avant tout séjour.

Une définition climatique de la mousson

La mousson est caractéristique du sous-continent indien et de la péninsule de l’Asie du Sud-Est. Mousson vient d’ailleurs de l’arabe « mawsim » qui signifie « saison », car c’était la période la plus favorable pour les navigateurs qui approchaient l’Inde, en raison des vents du large soufflant vers les terres.

Ces régions se situent entre les deux hémisphères Nord et Sud au milieu de la « zone de convergence intertropicale » : une ceinture entourant la Terre au niveau de l’Equateur et qui concentre des zones de basses pressions, synonymes de développements orageux. La mousson n’est qu’un flux de masses d’air qui passe d’un hémisphère à l’autre. Celle-ci est sèche durant l’hiver, car les vents viennent des terres du Nord – Nord-Est, en été les vents s’inversent et sont à dominante Ouest, donc de la mer de l’Est pour la péninsule Indochinoise. C’est ce qui explique la forte humidité durant cette saison et ces grosses averses de pluies.

mousson asie sud est

La zone d’interconvergence tropicale qui en juillet se retrouve au Nord de la péninsule du Sud-Est asiatique.

Quelle est la saison de la mousson au Vietnam ?

Si l’on se fie donc à la définition ci-dessus, la saison des moussons s’étale durant les saison estivales et automnales australes, les pluies de mousson s’étalent dans la saison automnale pour les régions centrales et méridionales du Vietnam. Si vous souhaitez plus d’informations, consulter notre article Quand partir au Vietnam ?

mousson asie sud est

Diagramme climatique de Hanoï, où les précipitations sont les plus fortes entre mai et septembre. Source : Climat data

saison mousson vietnam

Diagramme climatique de Danang, où les précipitations sont les plus fortes entre septembre et décembre. Le mois d’octobre est extrêmement pluvieux. Source : Climat data

saison mousson vietnam

Diagramme climatique de Hô-Chi-Minh-Ville, où les précipitations sont les plus fortes entre mai et octobre. Source : Climat data

On vous conseille donc de reconsidérer ce mythe lié à la saison des pluies, afin de venir également en Indochine durant cette période ! Il ne faut surtout pas oublier que les pluies sont perçues comme bienfaitrices par les locaux, car elles apportent un bouillonnement de vie et un foisonnement de la végétation.

4.3
06
devis vietnam