Cette semaine, nous avons invité Tuong Vi NGUYEN, la 4è gagnante du concours « Mon voyage au Vietnam » à participer à un court entretien du blog.  Tuong Vi va vous raconter de son premier voyage familial au Vietnam.

Entretien avec Tuong Vi, la 4è gagnante du concours "Mon voyage au Vietnam"

Entretien avec Tuong Vi, la 4è gagnante du concours « Mon voyage au Vietnam »

« Vietnam, un retour aux sources pour certains et une découverte des sources pour d’autres… »

1, Bonjour Tuong Vi, peux-tu nous dire quelques mots sur toi?

Bonjour, je suis une vietnamienne de 26 ans née à Limoges. Mes parents ont quitté le Viet Nam aux alentours de 1975 à cause de la guerre. Ils étaient encore enfants à l’époque. Après avoir vécu dans des foyers différents en France, mes parents ont chacun vu leurs parents et leurs frères et sœurs les rejoindre. Ils se sont rencontrés en France et ont eu 4 enfants. Je suis l’aînée de cette fratrie.

J’ai aussi la chance d’avoir toute ma famille maternelle et paternelle en France ce qui me permet de entretenir et garder mes origines, mes racines. Il y a 3 ans, j’ai épousé mon mari qui est d’origine vietnamienne mais cela ne s’est pas calculé.

Je suis aujourd’hui consultante en recrutement chez Lynks Partner à Paris. Je suis passionnée par La photographie. Mais cette passion m’est arrivée tard, car je prends des photos depuis 2 ans seulement. Toutefois, je suis bien accompagnée par des amis photographes qui me donnent des bons conseils.

2, Qu’est-ce qui t’a motivé à voyager au Vietnam?

Suite à mon mariage en 2009, mon mari a voulu me faire découvrir nos origines. Né au Viet Nam, il a quitté le pays à l’âge de 3 ans avec peu de souvenirs. Cependant, son grand-père, ses oncles et tantes y résident toujours. Ils les avaient déjà revus en 2001.

Étant vietnamienne, j’ai toujours voulu connaître ce pays si familier à ma vie. Je suis rentrée de ce voyage toute chamboulée : que de paysages, d’émotions, de rencontres…

J’ai donc insisté et poussé mes parents, qui ne sont jamais rentrés en 35 ans, à partir à la « redécouverte » du pays. Mes 3 frères et sœurs, eux, n’ont jamais posé les pieds là-bas. Alors nous avons décidé d’entreprendre un grand voyage familial et faire le tour du pays. 8 villes (Hanoi, Sapa, Lao Cai, Ha Long, Hué, Da Nang, Hoi An, Phu Yen, Nha Trang, Saigon, Long Khanh, Ba Ria, Ben Tré et Can Tho) à faire en trois semaines, nous ne voulions rien manquer.

3, Ce qui t’a le plus marqué de ce pays?

Les paysages ! Tout cela me semblait irréel !
En tant que vietnamienne, je connaissais le Viet Nam que par la télévision et à travers ce que notre famille nous racontait. On a beau se préparer, ce qu’on vit sur place est unique.

Les différents accents de la langue selon les régions font aussi la beauté du pays.

4, Des regrets lors de ton voyage s’il y en a?

On a toujours l’impression de manquer quelque chose : n’avoir pas goûté tel plat, n’avoir pas passé assez de temps avec telle personne, ne pas avoir pris le temps de visiter telle ville, ne pas avoir assez pris de photos de tel endroit…

5, As-tu des conseils pour les voyageurs?

J’ai découvert une chose cette fois ci que je n’avais pas remarquée lors de mon premier voyage.

Il faut savoir qu’au Viet Nam la politesse au sein de la famille est primordiale, on doit avoir le respect des ancêtres, des personnes âgées et des traditions. Cependant, après avoir était en immersion locale, je me suis rendue compte que la politesse en dehors de la maison, tout particulièrement dans la rue et les lieux publics, est différente.

La guerre a sans doute entraîné une certaine individualité de la population. Ça n’a rien de mal, au contraire, c’est normal pour eux, c’est dans les mœurs. Chacun a dû survivre par lui-même. Soyez indulgents si on vous bouscule dans la rue sans dire pardon, cela n’est pas de la méchanceté gratuite.
Cependant, une fois que la personne vous accorde sa confiance, elle est extrêmement généreuse.
Le pays se reconstruit toujours et s’ouvre au monde petit à petit.

6, Autres choses à ajouter?

Toutes ces histoires que nous avons vécues, les paysages que nous avons contemplés, les rencontres que nous avons faites, les plats que nous avons découverts ainsi que toutes les émotions que nous avons ressenties nous ont marqués à jamais.

Deux mois après notre retour, nous sommes toujours aussi nostalgiques de ce voyage. Ce voyage a renforcé notre désir de cultiver nos origines vietnamiennes.

Notre passion de la photographie nous a permis de figer le maximum de souvenirs possibles. Les revoir nous fait revivre ces bons moments qui nous manquent déjà tant.

Nous avons mis en ligne un blog qui nous permets d’allier notre passion de la photographie, nos voyages, notre amour de la famille et nos origines vietnamiennes : https://anh-chi-em.blogspot.fr/

Vous pouvez nous contacter sur 3.chi.em.nguyen@gmail.com
Tuong-Vi Nguyen