Comprendre l’Asie du Sud-Est, c’est aussi découvrir et s’intéresser à la toponymie de ses villes et autres lieux. En s’y attardant bien, on découvre que souvent les noms empruntent à des légendes pacifiques ou guerrières et sont emplis de poésie.
Nous allons ici rechercher l’ancienneté, la signification, l’étymologie et l’évolution de quelques des lieux les plus connus du Vietnam.

Le Vietnam

Derrière ce nom à la consonance asiatique et exotique pour le voyageur, se cache l’histoire d’un pays et d’un peuple qui a toujours voulu se détacher de son puissant voisin la Chine, l’empire du Milieu. Cette histoire a résulté d’une curiosité toponymique très singulière. Un article entier y est consacré ici.

Hanoi et l’ancienne province du Tonkin

La capitale du Vietnam a porté plusieurs noms dans son histoire, au gré des dynasties impériales. C’est au début du 11ème siècle que la capitale est transférée de Hoa Lu, à côté de l’actuelle Ninh Binh sur les sites de l’actuelle Hanoï. La légende raconte que lors de son approche de la citadelle, l’empereur Ly Thao Tô aurait vu un dragon s’envoler, d’où le nom donné à la cité pendant les siècles suivants : Thang Long « la cité du dragon qui s’élève ».

A l’aube des années 1400, la ville change de nom avec l’empereur Hồ Quý Ly et devient Đông Kinh « la capitale de l’Est » par rapport à Beijing « la capitale chinoise du Nord ». Le terme de Đông Kinh connaîtra un glissement sémantique en « Tonkin » qui désignera durant la colonisation française toute cette partie Nord du Vietnam.

La ville reprit rapidement le nom de Thang Long jusque dans les années 1830 où Minh Mạng la débaptise du nom de Hanoï, du vietnamien  et ņôi :  « la ville au-dessus du fleuve ». Cette nouvelle dénomination est entreprise car Thanh Long, rappellons-le « la cité du DRAGON qui s’élève» avait une consonance trop impériale pour la nouvelle capitale de la dynastie des Nguyen, nouvellement installée à Hué.

toponymie hanoi vietnam voyage

Hanoï, « la ville au-dessus du fleuve » ou « la ville entre les fleuves », du à la singularité de son site composé de lacs issus de l’ancien lit du fleuve Rouge.

toponymie tonkin carte vietnam

L’ancien nom d’Hanoï « Đông Kinh » (la capitale de l’Est) connaîtra un glissement sémantique en « Tonkin » qui désignera durant la colonisation française toute cette partie Nord du Vietnam.

Baie d’Halong

Ha Long signifie « le dragon qui descend ». Son nom est né d’une légende : celui d’un dragon qui se serait débattu pour domestiquer les courants marins de la baie. Sa queue aurait entaillé la montagne donnant les célèbres pics karstiques que le monde entier admire aujourd’hui. Le dragon est un animal mythique en Extrême-Orient et plus particulièrement au Vietnam, où c’est la figure sacrée la plus importante.

Enfin, le dragon descendant de la baie est souvent comparé à l’ancien nom d’Hanoï, Thang Long « le dragon qui s’élève », traçant un lien d’une géomancie parfaite.

toponymie baie halong vietnam

Les pics karstiques de la baie d’Halong évoquent les formes ondulantes d’un dragon, animal de la mythologie vietnamienne.

Le fleuve Rouge (Sông Hồng)

Le fleuve Rouge est le plus long cours d’eau du Vietnam, né en Chine, il tient son nom de ses eaux fortement limoneuses, gorgés de sédiments détachés des montagnes du Nord-Vietnam lors de la saison des pluies. Ce sont ces quantités impressionnantes de limon déposées qui ont formé le vaste delta du fleuve Rouge.

Ce fleuve a joué un rôle capitale dans l’histoire du Vietnam, car c’est lui qui a permis à la civilisation vietnamienne, celle du riz, de se développer et de tracer la destinée d’une Nation.

toponymie fleuve rouge vietnam

Depuis un pont d’Hanoï, la couleur du fleuve Rouge provenant des limons arrachés des montagnes du Nord du Vietnam et de Chine.

La rivière des parfums (sông Hương)

Cette rivière  longue de 30km arrose Hué, l’ancienne capitale impériale. D’une longueur très courte, c’est pourtant la rivière la plus représentée dans les arts vietnamiens, sans doute parce qu’elle fut nommée ainsi car en automne, en amont de Hué, les fleurs des arbres fruitiers de ses berges tombent dans la rivière pour embaumer la cité. En outre, la faible déclivité de la région fait que cette rivière s’écoule paresseusement…

toponymie rivière parfums hué voyage

Les berges fleuries de la rivière des Parfums, en amont de Hué.

Hoi An

Cette cité portuaire du Vietnam, a porté plusieurs noms dans son histoire, durant la période Cham, la cité se nommait « Lam Ap Pho », à l’arrivée des Viets dans la région, la cité fut rebaptisée du nom de Hai Pho : « les deux villages ».

C’est à son apogée commercial et fréquenté par des marchands du monde entier que le port changea de nom pour prendre celui de Hoi An : « s’associer dans la paix », si beau ! Le symbole de cette cité est le pont « japonais », qui reliait les quartiers des différentes communautés de marchands. Les français l’appellaient « Faifo ».

toponymie hoi an vietnam

Hoi An, littéralement « S’associer dans la paix » était une cité marchande prospère où se croisait en harmonie de nombreux marchands.

Nha Trang

Cette célèbre station balnéaire, tient son nom des Chams, anciens occupants de ce site exceptionnel. Ya Trang ou Ea Trang « la rivière aux roseaux » de la langue cham serait devenu avec la prononciation vietnamienne « Nha Trang ». Beaucoup attribue également le nom de la ville à une « maison blanche » car en vietnamien ça se dit : « nhà trắng ».

toponymie nha trang vietnam

Les tours chams de Nha Trang, ce sont ces derniers qui ont donné le nom originel de la ville.

Mui Ne

Cette ville côtière du Centre-Sud du Vietnam, tient son nom des pêcheurs qui s’abritaient en ces lieux face aux nombreuses tempêtes venues du large. Mui Ne est en effet situé à l’abri d’un cap. Mui Ne veut donc dire « Cap abrité ».

toponymie mui ne vietnam

Le port de pêche de Mui Ne, qui s’abrite derrière son cap.

Hô-Chi-Minh-Ville (Saigon)

Cette ville est d’origine… khmère ! Et s’appelait Prey Nokor « la ville de la forêt » jusqu’à l’arrivée des Viets dans la région, où ils la renommèrent Saïgon. L’origine étymologique de Saïgon n’a pas de version officielle, on parle d’un glissement sémantique entre le nom khmer et viet de la ville, on parle du nom de la rivière et d’une forêt où l’on produisait du bois de kapokier…

C’est en 1976 qu’elle fut baptisée Hô-Chi-Minh-Ville suite à la victoire du régime Nord-vietnamien et de son leader Hô Chi Minh. L’appellation Saïgon, plus courte, plus jolie, plus exotique, a toutefois subsistée auprès des vietnamiens du Sud jusqu’au… Nord du pays, et surtout ceux de la diaspora.

toponymie saigon vietnam skyline

La ville de Hô-Chi-Minh-Ville, l’ancienne Saïgon, est d’origine khmère !

Toponymie des sites emblématiques du Vietnam
5 (100%) 4 votes