Aujourd’hui, nous vous invitons à rencontrer Mme. Claude COUDERT, fondatrice de l’association Fleurs des Rizières, composée de parents ayant adopté des enfants au VIET NAM. Claude nous raconte de son dernier voyage au Vietnam en Juillet/Août 2013.

Mon premier voyage au VIET NAM je l’ai effectué en novembre 1992 lors de l’adoption de mon fils ! Je ne savais pas encore à ce moment là qu’en même temps que j’adoptais mon enfant et bien j’adoptais également ce pays qui est devenu mon pays de cœur.

Depuis je suis souvent retournée dans ce pays, d’abord seule et ensuite avec mon fils ou avec des groupes faisant partie d’associations.

En 2006 j’ai créé dans le pays de Montbéliard, l’association Fleurs des Rizières

Nous apportons une aide financière et morale à des enfants des rues, à des malades de la lèpre et nous avons fait construire avec 3 autres associations une maison pour des orphelins qui à 18 ans doivent quitter l’orphelinat où ils ont toujours vécu ! Toutes nos actions sont dans le sud du VIET NAM.

Je suis partie le 14 juillet 2013, avec une amie, également présidente d’association (Un projet pour tous) et ses deux filles ! Nous avions décidé il y a quelques années de faire ce voyage pas comme les autres, ensemble ! Nous sommes donc parties sur Saïgon dans le but de travailler bénévolement durant 3 semaines dans l’orphelinat où nous avons adopté nos enfants.

 École pour enfants des rues à Binh Loi

École pour enfants des rues à Binh Loi

J’ai rendu visite aux responsables des centres que nous aidons, nous avons toujours beaucoup de plaisir à nous retrouver, nous partageons un repas tout en discutant des prochains projets que nous pourrions aider à réaliser,  j’aime bien rencontrer les enfants, les malades, ces rencontres me donnent beaucoup de force pour ensuite à mon retour continuer à faire des actions dans ma région avec les adhérents, pour pouvoir financer les futurs projets !

Depuis 2008 nous avons aidé à la restauration d’une école pour  enfants des rues.

140 enfants fréquentent chaque jour cette école.

En 2014 nous aiderons à financer les travaux pour refaire la cuisine.

90 malades de la lèpre ont plus de 70 ans, notre association depuis 2006 aide à l’achat de nourriture pour ces personnes qui n’ont aucun revenu – la somme donnée jusqu’à maintenant ne suffit plus à nourrir tout le monde ! Si une association veut bien se joindre à nous …merci de me contacter.

90 malades de la lèpre ont plus de 70 ans

90 malades de la lèpre ont plus de 70 ans

Dans la province de Dong Nai  nous aidons un classe d’affection, nous payons le salaire d’une « auxiliaire de vie » nous avons aidé également à la restauration de la cuisine, acheté du mobilier pour les salles de classe,  payé la réfection du sol qui sert de salle de classe et qui est également un réfectoire. Pour 2014 la responsable aimerait faire repeindre toutes les salles de classe.

Classe d'affection à Dong Nai

Classe d’affection à Dong Nai

A chacun de mes voyages je suis toujours passée faire un petit coucou aux nounous que j’avais connues en 1992 et c’est toujours avec une forte émotion que je rentre dans cet orphelinat.

J’ai donc joué le rôle de « nounou » auprès d’une trentaine  d’enfants qui ont entre 1 an et 3 ans, j’ai cajolé,  bercé des enfants qui en faisaient la demande, leur faisant des bisous dans le cou qui font du bruit, et ça ils adoraient, ça les faisait beaucoup rire ! J’ai été mordue car pour eux c’est un mode de fonctionnement ! J’ai beaucoup joué avec eux, leur parlant français car je ne connais pas le vietnamien, à la fin de mon séjour les plus grands savaient dire « non, non, non  en faisant le signe avec l’index » je leur disais toujours ça quand je les voyais foncer sur moi brandissant un jouet…j’ai chanté des comptines en faisant les gestes et là aussi les plus grands étaient fiers de faire comme moi, bougeant les lèvres timidement !

Des vacances pas comme les autres au Vietnam

Des vacances pas comme les autres au Vietnam

J'ai donc joué le rôle de « nounou » auprès d'une trentaine d'enfants qui ont entre 1 an et 3 ans

J’ai donc joué le rôle de « nounou » auprès d’une trentaine d’enfants qui ont entre 1 an et 3 ans

Nous avons organisé deux sorties piscines avec le groupe des bébés, 30 bébés, 30 grandes personnes pour les accompagner et également avec un groupe d’enfants handicapés !

A midi tous les bénévoles présents à l’orphelinat étaient invités par la directrice et nous partagions de délicieux repas, j’ai rencontré des étudiants venant de France mais également du Canada, d’Australie.

Nous avions décidé de nous offrir une semaine dans le delta du Mekong pour nous reposer un peu et grâce à  Amica Travel nous avons vécu  7 jours merveilleux, immersion dans une famille adorable, préparation des repas du soir ensemble, ballades en vélo, visite d’un marché flottant, nous logions dans un gîte de toute beauté !

Jardin Du Mékong

Une semaine dans le delta du Mékong à Jardin Du Mékong

Jardin du Mekong Vietnam

Nous logions dans un gîte de toute beauté

Je suis restée un mois ½ à Saïgon et là, deux semaines après mon retour le pays me manque déjà !

Je prépare déjà dans un petit coin de ma tête un prochain séjour pour 2014 et j’espère offrir à nouveau de mon temps et de l’affection à tous ces enfants à qui je pense chaque jour et je rendrai visite à « ma » nouvelle famille, dans le Delta.