Le Vietnam est clairement une destination photogénique.  Du Nord au Sud, les paysages sublimes et sa population souriante et accueillante enchanteront votre lentille photographique !

Aujourd’hui, faisons connaissance avec un photographe qui a voyagé au Vietnam en 2016, M. Gérard Lüthi. Il va nous faire partager non seulement ses plus belles photos de voyage mais aussi ses plus beaux souvenirs.

lotus vietnam

Le lotus, fleur emblématique du Vietnam

Bonjour Gérard, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Mon nom est Gérard Lüthi. Je vis en Suisse. Je suis enseignant et photographe. Mes images ont fait l’objet de nombreuses publications, expositions en Europe. Sur mon site internet www.gerardluthi.ch vous pouvez découvrir mes travaux personnels ainsi qu’une partie des photos que je rapporte de mes voyages.

Pourquoi avez-vous choisi le Vietnam pour voyager cette fois ?  

J’ai choisi de voyager au Vietnam pour différentes raisons, historique d’une part car, quand j’étais enfant, les journaux, la radio, la télévision parlaient fréquemment de la guerre, des bombardements, de la souffrance de la population, du communisme, …

D’autre part, les amis qui avaient visité le Vietnam nous parlaient avec bonheur de la beauté des paysages, de la gentillesse des gens, de la finesse de la cuisine, …

Selon vous, le Vietnam est-il une destination attractive pour les amoureux de la photographie ? Du Nord au Sud, quels ont été vos coups de cœur ?

Les paysages, les monuments, les vietnamiens, tout est intéressant à photographier. Tout le monde a déjà vu des images de la Baie d’Along mais la région de Tam Coc, la Baie d’Along terrestre, présente des paysages splendides, extraordinaires. J’ai aussi aimé découvrir le marché aux fleurs de Hanoi au petit matin ou encore me promener dans celui de Can Tho dans la lumière douce et chaude du crépuscule. J’ai des souvenirs heureux quand je pense à nos balades en vélo au milieu des rizières au vert tendre ou à nos escapades en scooter, au milieu de la cohue des villageois de l’île de Phu Quoc.

Marché Long Bien à Hanoi

Pourriez-vous nous partager vos plus belles rencontres avec la population locale lors de ce voyage ? 

En dehors des personnes qui travaillent avec les touristes, la barrière de la langue rend la communication difficile. Pourtant, quand nous photographions des scènes de vie quotidienne, souvent les Vietnamiens nous souriaient de manière bienveillante, faisaient quelques signes, nous disaient quelques mots, comme cet adolescent handicapé qui souhaitait être photographié et qui nous embrasse lorsqu’il se découvre souriant sur l’écran de notre appareil.

Une vendeuse au marché qui est en train de prendre son petit déjeuner

Chez le coiffeur, Can Tho

Avez-vous un regret pendant le séjour ? 

Aucun regret. Plutôt l’envie de retourner au Vietnam pour découvrir les régions que je n’ai pas visitées.

Que conseilleriez-vous aux voyageurs qui se rendent prochainement au Vietnam ? 

Aucun conseil à donner. Que chacun découvre ce pays attachant en fonction de ses intérêts et de sa sensibilité.

Le Vietnam à travers la lentille de Gérard Lüthi
Noter cet article