Les fêtes traditionnelles sont devenues, depuis des siècles une partie indispensable de la vie quotidienne de tous les pays, y compris le Vietnam. Elles concernent toutes les classes sociales, urbaines et rurales aussi bien, et représentent un trésor d’une valeur inestimable de l’histoire et la culture vietnamienne.

Il existe au Vietnam de centaines fêtes typiques chaque année. Que ce soient issues de traditions populaires ou qu’elles commémorent des événements historiques, toutes ont leur propre caractéristique et leurs rites particuliers.

Avant de vous présenter plus en détail toutes les principales fêtes traditionnelles vietnamiennes, il est nécessaire d’ouvrir ici une parenthèse : La plupart des fêtes populaires, que l’on verra ci-après par ordre chronologique, sont typiquement vietnamiennes ou profondément « vietnamisées ». Le reste est de l’origine étrangère, c’est notamment le cas de la fête des Morts ou Pure Clarté (Thanh Minh) qui porte l’empreinte chinoise, ou bien l’anniversaire du « Pardon des Trépassés » (Vu Lan) qui ayant une double origine hindoue et chinoise.

1. Le TET – la fête de Nouvel An

Période

Le Têt, ou Nouvel An vietnamien, commence le premier jour du premier mois de l’année lunaire.

C’est pourquoi, on l’appelle encore « Têt Nguyên-Dan » ou « Fête du Premier Matin », considérée comme la fête la plus importante la plus attrayante et la plus pittoresque de toute l’année. Le Têt Nguyen Dan est généralement fêté le même jour que le Nouvel An chinois, puisque le Vietnam et la Chine possèdent le même calendrier, de type luni-solaire. Néanmoins, la période d’observation de la nouvelle lune, qui marque le début de l’année, peut varier d’un jour selon les capitales respectives d’où elle est observée. De même, beaucoup des modalités de la fête sont identiques.

Coutume

C’est l’occasion pour les familles d’aller à la pagode ou de visiter leurs parents et amis. Toutefois, on prête attention à ne pas visiter trop tôt les autres familles : le premier visiteur de l’année apporte avec lui la chance ou la malchance. Pour déjouer le sort, certains chefs de famille sortent donc de leur maison à minuit et rentrent aussitôt après. On peut aussi inviter une personne qui a réussi ou jugée particulièrement chanceuse. La formule de salutation rituelle est « Phuc – Loc – Tho » (« bonheur, prospérité, longévité »). Les enfants vont recevoir de l’argent « Li xi » dans des enveloppes rouges.

Le Têt est aussi l’occasion de goûter des mets traditionnels en particulier le « banh chung » ou « banh tet » (gâteau de riz gluant) qui ne peut être absent lors de cette fête. Le Têt est la fête traditionnelle la plus chère au cœur des Vietnamiens donc la préparation de ces festivités absorbe une grande part de leurs ressources et toute leur énergie pendant deux semaines.

tet vietnam

Préparation des Banh Chung en famille

En général, on dit qu’il faut passer trois jours à Ho Chi Minh ville à observer les joyeux préparatifs des habitants, quatre jours à Hue pour assister aux cérémonies traditionnelles et une semaine à Hanoi pour participer aux foires et réjouissances qui suivent cette fête.

2. Fête de Khai Ha

Période

 Le 7è jour du 1er mois lunaire.

Fête de Khai Ha

Fête de Khai Ha

Coutume

Le propriétaire offre de l’argent et des habits en papier votif à ses ancêtres, et leur dit au revoir. Le piquet de bambou, « cay neu », est abaissé et la nouvelle année est accueillie. Selon les croyances populaires, si le temps est doux et le soleil brille pour Khai Ha, l’homme sera en bonne santé et chanceux tout au long de l’année.

3. Tet Thuong Nguyen (Tet Nguyen Tieu)

Période

Têt Nguyen Tieu se déroule le 15e jour du 1er mois lunaire, la première pleine lune de l’année.
Cette fête est généralement organisée aux pagodes, car ce jour-là est l’anniversaire de la naissance de Bouddha.

Tet Nguyen Tieu

On allume des bougies en forme de lotus sur la rivière pendant le Tet Nguyen Tieu

Coutume

Les temples et les pagodes sont envahis de personnes âgées qui font brûler de l’encens et l’on présente des plateaux de fruits et autres offrandes.

4. Têt Thanh Minh

Qui signifie littéralement Clair et Lumineux

Période

Les premiers jours du 3è mois du calendrier lunaire vietnamien où le temps est propice à la visite des tombes de nos ancêtres.

Coutume

Les gens profitent alors de la fête du Thanh Minh pour désherber et entretenir les tombes de leurs ancêtres. Une cérémonie est organisée dans le temple familial ou dans la maison funéraire du chef du clan pour rendre hommage aux ancêtres.

C’est également l’occasion de se réunir pour les membres du clan et de renforcer leurs liens. Au cours des dernières années, la plupart des tombes ont été déplacées dans des cimetières officiels, et nombreux d’entre eux sont pavés de briques ou de béton. Il n’y a donc plus vraiment besoin de faire d’efforts d’entretien pour les tombes, mais les gens visitent toujours celles de leurs ancêtres pour faire brûler de l’encens, non seulement pendant la fête de Thanh Minh, mais également pour le Nouvel An lunaire.

La visite des tombes et le culte des ancêtres est l’une des caractéristiques de la vie spirituelle des gens de ce pays.

5. Le Hàn Thuc – La Fête des Aliments froids

Période

Le 3 ème jour du 3 ème mois lunaire.

Banh troi et Banh chay pendant la fête des aliments froids

Banh troi et Banh chay pendant la fête des aliments froids

Coutume

Durant cette fête, on mange des « Banh Chay » et « Banh Troi », sorte de galettes de riz gluant sucré. Mais on les consomme froids, pour se souvenir d’un mandarin, Gioi Tu Thoi qui avait sauvé son roi, mais que celui-ci oublia par la suite. Gioi Tu Thoi se laissa mourir dans une forêt en flammes. Plutôt que de revenir demander une charge. Depuis, à cette fête, on évite de manger des plats chauds, de peur que le feu n’éveille la douleur de ses âmes meurtries.

6. Tet Doan Ngo – La Fête du Double-cinq ou « fête des barques-dragons »

Course de bateaux pendant le Tet Doan Ngo

Course de bateaux pendant le Tet Doan Ngo

Période

Le cinquième jour du cinquième mois lunaire, c’est-à-dire le 2 ème mois de l’été.

Signification

Cette fête a pour but de prévenir les épidémies et les influences néfastes causées par les esprits malfaisants. C’est une des fêtes les plus importantes avec la fête du printemps et la fête de la mi-automne.

7. Fête Vu Lan – La fête du Pardon des Trépassés (Xoa toi vong nhân)

Fête Vu Lan à la pagode Cam Phong

Fête Vu Lan à la pagode Cam Phong

Période

Le 15ème jour du 7è mois lunaire.

Coutume

Lors de cette deuxième plus grande fête bouddhique, les croyants rendent hommage chez eux à l’autel de leurs ancêtres. En même temps, ils préparent à l’entrée de leur maison un petit autel, en faisant des offrandes de nourriture et de cadeaux pour les âmes errantes des morts oubliés. Les gens participent, en outre, à plusieurs activités : pèlerinages, visites de pagodes, régime végétarien, activités charitables, offrandes de papiers votifs pour les morts… Au Vietnam, cette fête n’est plus exclusivement réservée aux bouddhistes. Elle est devenue une tradition pour tous.

8. Tet Trung Thu (Fête de la mi-automne)

Fête de la mi-automne

Fête de la mi-automne

Période

Le 15ème jour du huitième mois lunaire, c’est le moment où la lune verse à flots sa clarté bénéfique sur la Terre.

Coutume

Même si cette fête est dédiée plutôt aux enfants, les adultes y participent aussi.

Les enfants chantent, dansent et font une parade de lanternes ayant la forme de lune, d’étoile ou d’animal. Ils mangent des fruits et des gâteaux qui ont été préparés tout spécialement pour eux.

9. Le Tao Quan – La Fête des Dieux Lares

On relâche des carpes vivantes dans le lac pendant le jour de Tao Quan

On relâche des carpes vivantes dans le lac au jour de Ong Cong-Ong Tao

Période

Le 23 ème jour de la 12 ème mois lunaire

Personnage de culte

« Ong Cong » (le Génie de la terre) et de « Ong Tao » (le Dieu de la cuisine).

A ce jour, ils s’envolent tous les deux vers les Cieux pour faire leur rapport à Ngoc Hoang (l’Empereur de Jade) sur la vie du propriétaire de la maison où ils habitent, et demander chance, prospérité et bonheur. La veille du Nouvel An lunaire, ils reviennent tous deux sur terre pour reprendre leurs fonctions, qui consiste à surveiller la cuisine de la maison.

Coutume

Le jour de cette fête, les vietnamiens préparent du riz collant à la vapeur avec du sucre, des gâteaux en forme de cônes, mettent de l’encens et des fleurs pour la cérémonie d’offrandes. Ils préparent également une bassine d’eau dans laquelle ils mettent une grosse carpe vivante. Après la cérémonie, les carpes sont relâchées dans un étang ou dans la rivière.

Signification

D’abord, suivant la croyance populaire, la carpe nage bien et elle pourra passer la Porte des Cieux pour se transformer en dragon. Ainsi, Ong Cong et Ong Tao pourront monter au ciel sur une carpe, puis un dragon. Deuxièmement, cette coutume est considérée comme une action généreuse qui apporte le bonheur, une bonne récolte agricole.

Voilà une liste des principales fêtes traditionnelles vietnamiennes, il existe aussi d’autres fêtes typiques dans le Nord du Vietnam comme par exemple:

La cérémonie de lavage des feuilles de riz

Période

Durant les 7è et 8è mois lunaire.
Commune de Muong Bi, District de Tan Lac, province de Hoa Binh.

Coutume

La cérémonie est célébrée lors de l’épiage du riz, à la mémoire des fondateurs du village. Chaque famille prépare un plateau d’offrande et le place près de son champs pour que le sorcier prie une bonne récolte.

La fête pour demander la pluie du groupe ethnique de Muong

Période

Durant le 4è mois lunaire.

Champ de Tech Lim, commune de My Hoa, district de Tan Lac, province de Hoa Binh.

Signification

Cérémonies pour demander la pluie au champ de Tech Lim où les habitants des hameaux de Don et de Chuong pratiquent les manœuvres et demandent le roi des eaux de faire la pluie.

La Fête de Long Tong

Fête Long Tong de l'ethnie tay

Fête Long Tong de l’ethnie tay

Période

au début du printemps, en général, du 5e au 15e jour du 1er mois lunaire.
au village, aux champs et au bord des ruisseaux.

Personnages de culte

Génie tutélaire du village, Génie des montagnes, Génie des ruisseaux.

Public

Groupe ethnique des Tay et autres groupes ethniques.

Signification

Les rites portent la signification spirituelle et les jeux traditionnels exprimant le culte de la fécondité.

Coutume

Rites pour solliciter la chance et la sérénité – Lancement des balles d’étoffe, danses « xoe », chants populaires et commencement des travaux des champs.

La fête de Lim

Chant Quan Ho pendant la fête de Lim

Chant Quan Ho pendant la fête de Lim

Période

Le 13è jour du 1er mois lunaire

Colline Lim dans le bourg de Lim, district de Tien Du, province de Bac Ninh.

Personnage de culte

Reine (Vua Ba) et Hieu Trung Hau, ils ont été, selon les légendes, les créateurs des chants folkloriques « quan ho ».

Coutume

On chante sur la colline, mais aussi dans les barques et dans les maisons des habitants.

La Fête de la pagode Phat Tich

Fête à la pagode Phat Tich

Fête à la pagode Phat Tich

Période

Le 4è jour du 1er mois lunaire.

Commune de Phat Tich, district de Tien Du, province de Bac Ninh. -Personnages de culte: Le bouddhisattva Quan Yin et le roi Ly Thanh Tong.

Coutume

Rites bouddhiques et rites pour solliciter la chance et la sérénité, visite d’un monument historique.

La Fête du temple de Ba Chua Kho

La foule attend son tour devant le temple Bà Chua Kho

La foule attend son tour devant le temple Bà Chua Kho

Période

Le 14è jour du 1er mois lunaire.
Village de Co Me, quartier de Vu Ninh, ville de Bac Ninh, province de Bac Ninh.

Personnage de culte

La Reine-du-Trésor, Ba Chua Kho, et les seigneurs des Quatres-Palais, Tu phu Cong Dong.

Coutume

Offrandes d’encens et emprunt symbolique d’argent à la Reine afin de solliciter bonheur et prospérité.

Outres ces fêtes aux dates fixées, il y a également des fêtes saisonnières telles que la fête Ha Dien au début du repiquage du riz, la fête Thuong Dien à la fin du repiquage et la fête Thuong Tan à l’époque de la moisson.