La forêt de cajeputiers de Tra Su est une étape incontournable à intégrer dans tous les circuits dans le delta du Mékong. Loin des agitations trépidantes, Trà Sư vous offre un havre de paix pour renouer avec la nature et pour vous ressourcer.

Histoire du site de Tra Su

Située à seulement 30 kilomètres de la ville de Chau Doc, chef lieu de la province d’An Giang, la forêt de cajeputiers de Trà Sư couvre plus de 850 hectares et est considérée comme étant un écosystème typique de la zone humide du delta du Mékong.

 Tout savoir sur le delta du Mékong 

Avant 1975, une partie de la forêt a été détruite par les bombes à cause de la guerre américaine. Dès que la paix est revenue, les autorités et les habitants de la province d’An Giang ont reboisé cette immense parcelle et y ont construit une digue de 12km de long pour empêcher les crues. Tra Su est ainsi devenue une réserve naturelle, où l’on préserve des centaines d’espèces végétales et animales de la région.

réserve naturelle tra su delta mékong

Une très belle balade à barque à travers cette dense forêt de cajeputiers.

Que visiter à Tra Su ?

Une fois arrivé à Tra Su, rien n’est mieux que de faire une balade en pirogue en suivant le cours d’eau qui sillonne la forêt. On l’a nommé « chemin vert », car il est couvert de jacinthes, rendant le trajet velouté, charmant et romantique. Pendant la visite, sur la toile verte tranquille, il n’y a que vous et le son des rames qui frôlent les eaux au milieu d’une nature luxuriante et mystérieuse. La rupture du silence vient quand un petit oiseau caché dans une branche entonne un hymne à l’amitié, pour appeler ses amis.

Dans la forêt, un observatoire a été construit permettant d’avoir une vue d’ensemble sur toute la réserve naturelle. Une nature verdoyante apparait ainsi devant vos yeux et représente non seulement la majesté de la forêt de cajeputiers de Tra Su, mais aussi les mystères contenus dans son cœur profond.

Sa faune et sa flore sont impressionnantes. Dans ce royaume vert, le cajeput (ou cajeputier), cousin du niaouli et de l’arbre à thé est l’espèce végétale la plus répandue. Chaque arbre peut mesurer de 5 à 10 mètres et a souvent plus de 10 ans. Les cajeputiers bordent les sentiers et canaux de Tra Su, en formant de grands dômes verts au-dessus, protégeant ainsi des rayons intenses du soleil tropical les espèces vivant dans la zone.

réserve naturelle tra su delta mékong

Arbres cajeputiers, proches des arbres à thé.

À Tra Su, on compte aussi de nombreuses autres espèces végétales : plus de 140 espèces dont 22 espèces d’arbres, 25 d’arbustes, 10 de vignes, 70 d’herbes, 13 de plantes aquatiques, 22 de plantes ornementales, 9 d’arbres fruitiers et de nombreuses plantes médicinales de grande valeur.

Tra Su est nommée aussi « parc aux oiseaux », car elle abrite plus de 70 espèces de volatiles, dont deux sont inscrits au Livre rouge du Vietnam : les « Giang sen » ou Tantale indien (Mycteria leucocephala) et les « Dieng Dieng » Anhinga roux (Anhinga melanogaster). On y dénombre aussi 11 familles de mammifères, 25 reptiles et amphibiens et beaucoup d’autres espèces nautiques.

Grâce à sa diversité biologique, la forêt de cajeputiers de Tra Su promet non seulement des balades tranquilles et agréables pour les amoureux de la nature, mais aussi de bonne occasion de mener des études pour des chercheurs scientifiques.

oiseau tra su delta mékong

Un paradis pour les oiseaux, vous pourrez observer notamment le Tantale indien.

Quelle est la meilleure période pour visiter Tra Su ?

La forêt de Tra Su est plus belle de septembre à novembre, la période qu’on appelle « saison d’inondation » dans le delta du Mékong. Comme le niveau d’eau dans des canaux se remplit en cette saison, les visites en bateau sont grandement facilitées.

Le Delta du Mekong au fil de l'eau
Une découverte exhaustive de ce que ce si beau delta a à vous offrir. A vélo, à pied et en bateau, vous vous évadez au cœur d’une région luxuriante.

Dans la journée, il vaut mieux d’effectuer des visites tôt le matin lorsque les oiseaux partent de leurs nids pour chercher des aliments et en fin d’après-midi, lorsqu’ils rentrent après la journée.

Comment y aller ?

Depuis Hô-Chi-Minh-Ville : très facile de trouver un bus pour aller à Tra Su, qui se situe à 250km de la métropôle du Sud-Vietnam. 

De la ville de Chau Doc : prenez la route pour aller jusqu’au bourg de Nha Bang, district de Tinh Bien. Suivez ensuite la route provinciale 948 jusqu’au km n°6. Enfin tournez à droite et allez tout droit sur environ 4 km, vous êtes arrivés à la forêt de cajeputiers de Tra Su.

3.5/5 - (4 votes)