Le Cambodge ne se limite pas seulement aux majestueux temples d’Angkor, joyaux du tourisme mondial. Le pays recèle bien d’autres trésors qui raviront les voyageurs les plus curieux : sa capitale trépidante, ses anciennes villes coloniales comme Kampot, Kep ou Battambang, ses îles paradisiaques, sa campagne hypnotique,  le sourire légendaire des Cambodgiens et le majestueux Mékong qui traverse le pays du Nord au Sud. C’est à contre-courant de ce fleuve mythique que nous vous proposons de découvrir une partie du Cambodge.

Si votre première rencontre avec la « Mère des eaux » se fait à Phnom Penh, alors honorez celle-ci par une croisière quand le soleil se couche sur la ville. Courrant le long du quai Sisowath, cette croisière offre une vue imprenable sur les plus beaux monuments de la ville : Palais Royal, Musée National et vie urbaine.

le cambodge

Coucher de soleil sur le Palais Royal

Tel un petit grain de beauté posé sur les eaux café au lait, l’île de Koh Dach. Véritable île aux trésors, l’île de Koh Dach c’est le charme du Cambodge traditionnel aux portes de la capitale. A une quinzaine de kilomètres au nord de Phnom Penh, au milieu du Mékong, elle offre une parenthèse intemporelle à côté de l’agitation de la ville. Découvrez l’île des tisserands : toutes les maisons sur pilotis abritent un ou plusieurs métiers à tisser, l’activité principale de l’île. Une seule route fait le tour de l’île, plus un chemin de terre rouge en fait, et une multitude de petits sentiers font le bonheur des cyclistes. On vous recommande chaudement d’y passer au moins une nuit.

 

le cambodge

l’île de Koh Dach c’est le charme du Cambodge traditionnel

le cambodge

toutes les maisons sur pilotis abritent un ou plusieurs métiers à tisser

le cambodge

Temple abandonné de l’île

le cambodge

Plage saisonnière

En remontant le Mékong, le long de petites routes, on arrive à Kampong Cham, une halte agréable entre Phnom Penh et Kratie. Située sur la rive droite du Mékong, la ville s’est développée grâce à la culture de l’hévéa, introduite par les Français pendant la colonisation. Si la ville a conservé quelques belles maisons coloniales, c’est surtout pour découvrir la contrée environnante que l’on s’y rend. Comme l’île de Koh Paen. Située en face de Kampong Cham, l’île est reliée à la ville par un pont en bambou. Une curiosité à lui tout seul, avec ses 800 mètres, il est le plus long pont en bambou du monde. Construit entièrement à la main, il est détruit chaque année par la montée des eaux avant d’être reconstruit à la fin de la mousson. Très belles balades à vélo sur des petits chemins pour découvrir temples, petits hameaux, vergers, plages saisonnières et les habitants très chaleureux.

le cambodge

Le fameux pont en bambou qui relie l’île de Koh Paen

le cambodge

Très belles balades à vélo sur l’îde Koh Paen

le cambodge

Vieilles façades, Kampong Cham

le cambodge

Vieilles façades, Kampong Cham

Une magnifique petite route qui se tord comme une couleuvre affolée le long du Mékong permet de se rendre à Kratie située à120 km au Nord. Les villages khmers, reconnaissables à leurs temples aux tuiles vernissées, alternent avec les villages chams et les coupoles éclatantes de leurs mosquées. La seule vue des femmes Cham nous soulage des 30km de piste. L’étoffe fait de chacune d’elle une fleur drapée dans la douceur. La route, avec la silhouette frangée des cocotiers qui signe le paysage, est un délice et on ne boudes pas son plaisir malgré la chaleur. Trente kilomètres avant Kratie faîtes une halte au bourg de Chhlong. Chhlong est pour les flâneurs, il ne s’y passe rien, si ce n’est son petit marché qui se tient le matin sur les berges du Mékong à l’ombre d’anciennes bâtisses coloniales.

le cambodge

Village cham avec sa mosquée

le cambodge

Village de pêcheurs cham entre Kampong Cham et Kratie

le cambodge

Pêcheurs à l’ouvrage

le cambodge

Le bourd de Chhlong et ses vieilles batisses

Dernière étape sur la route du Mékong : Kratie. Imaginez une petite ville avec des maisons basses, des rues souvent désertes, des marchés temporaires, de vieux arbres, quelques passants fuyant un soleil implacable, le tout tourné vers le Mékong. Celui la même que nous traversons avec nos vélos sur une petite embarcation pour explorer l’ile de Koh Trong. Un petit chemin de 7km fait le tour de l’ile. Un enchantement. Une nature luxuriante, des rizières et autres cultures s’étendant à perte de vue, un Mékong qui joue a cache-cache avec la végétations et des sourires a vous faire chavirer le cœur ou tomber de vélo, et on se dit volontiers qu’on a trouvé l’Eden. Surtout si on loge au Rajabori Villas situé a la pointe Nord de l’ile. Un véritable coup de cœur. Un ensemble de maisons et villas d’architecture khmère traditionnelle en bois soigneusement décorées avec des meubles anciens et des antiquités. Un lieu de bon gout tourne vers la confidentialité et l’intime qu’une belle piscine et un jardin manucure sauront vous convaincre définitivement d y poser vos valises.

le cambodge

Anciennes maisons coloniales, Kratie

L’observation des dauphins de l’Irrawaddy est une des activités les plus connues de Kratie. A 14km au Nord de Kratie, vous pouvez effectuer une balade en bateau sur le Mékong d’une heure environ pour tenter d’observer cette espèce en voie de disparition. Ces dauphins sont différents des dauphins de mer, ils n’ont pas la même tête et ont une nageoire différente. Ils ne font pas de saut comme leurs cousins en mer. On aperçoit le plus souvent leur tête et leur nageoire qui sortent de l’eau un court instant.

le cambodge

Dauphins d’Irrawady

Toujours le long du Mékong, à 25 kilomètres plus au Nord, se trouve le village de Sambor et le temple des Cent Colonnes. Sambor a été l’une des premières capitales du royaume de Chenla. Sur les bords du Mékong se situe le  temple de Wat Sor Sor Muy Roi ou le temple des Cent Colonnes. Le temple d’origine, célèbre pour ses cent colonnes, a été entièrement détruit par les khmers rouges et un temple moderne et coloré avec 108 colonnes a été érigé à sa place. C’est le plus vaste du Cambodge et un lieu de pèlerinage dans la région. Il contient plusieurs fresques murales qui relatent les légendes et histoires traditionnelles bouddhistes.

le cambodge

le temple de Wat Sor Sor Muy Roi ou le temple des Cent Colonnes

Si aujourd’hui le Mékong ne porte plus d’explorateurs, de missionnaires, d’aventuriers, de brigands, n’est plus peuplé de bêtes sauvages et de tribus insoumises, est à peine navigué en amont de Phnom Penh, est menace par la fièvre des barrages du Laos voisin, le fleuve roi exhale toujours les parfums d’aventure d’une Indochine fantasmée et ses berges sont toujours un théâtre où défile, dans un joyeux désordre, le quotidien d’une autre vie, d’un autre bonheur qui semblent intemporels comme figé pour l’éternité.

le cambodge

Coucher de soleil sur le Mékong à Kratie

====

Découvrez les idées de circuits au Cambodge : 

https://www.amica-travel.com/cambodge

https://www.amica-travel.com/voyage/indochine-multi-pays

====

Mots clés qui vous permettront de retrouver cet article : 

[list class= »check »][list_item]le Cambodge [/list_item]
[list class= »check »][list_item]temples d’Angkor[/list_item]
[list class= »check »][list_item]anciennes villes coloniales[/list_item]
[list class= »check »][list_item]ile de Koh Dach[/list_item]
[list class= »check »][list_item]Kampong Cham[/list_item]
[list class= »check »][list_item]Phnom Penh[/list_item]
[list class= »check »][list_item]villages khmers[/list_item][/list]

 

Le Cambodge, le long des berges du Mékong
Noter cet article