Le Vietnam possède une topographie unique en Asie du Sud-Est avec ses zones de montagne et de hauts plateaux qui occupent les deux tiers du territoire vietnamien.

Cette singularité géographique se caractérise notamment par de nombreux et imposants massifs montagneux mais aussi forestiers qui font le bonheur des voyageurs en quête de nature préservée et de belles aventures tant sportives qu’humaines. Car ces massifs reculés abritent non seulement des richesses naturelles exceptionnelles mais également un grand nombre de minorités ethniques qui viennent sublimer ces territoires sacrés.

dong van

Un authentique village Hmong dans le massif de Dong Van.

Le massif montagneux du Haut Song Chay

Situé dans la partie ouest de la province de Ha Giang, le massif montagneux du Haut Song Chay, frontalier avec la province du Yunnan en Chine, abrite l’un des plus beaux sites paysagers du Vietnam : les rizières en terrasses de Hoang Su Phi reconnues patrimoine naturel national. Ces montagnes escarpées d’où dégringolent en cascades de majestueuses rizières en terrasses servent depuis des siècles de refuge à un grand nombre d’ethnies qui sculptent la montagne pour y faire pousser le riz. Hmong, Dao, Tay ou encore Nung se partagent ce territoire reculé en belle harmonie.

Vous rencontrerez cette belle diversité ethnographique dans leurs plus beaux apparats sur les marchés ethniques, nombreux dans la région. Sortez des sentiers battus en empruntant les petits chemins qui courent à travers les montagnes et partez en randonnée à la rencontre de ces populations montagnardes aux traditions fortes et encore très bien préservées. La nuit chez l’habitant conclura en beauté votre journée de marche dans l’un des massifs montagneux le plus captivant du Vietnam.

La découverte du massif montagneux du Haut Song Chay se combine parfaitement avec l’exploration du massif karstique du Géoparc de Dong Van et/ou le massif montagneux qui sert d’écrin au bourg de Bac Ha connu pour son coloré marché ethnique du dimanche unique en Asie du Sud-Est.

hoang su phi haut song chay

Les rizières de Hoang Su Phi

Massif karstique de Dong Van

Cette forteresse naturelle hérissée de pics, baïonnettes, de dents et de tourelles karstiques constitue le paysage le plus spectaculaire du nord du Vietnam. Ce phénomène géologique surprenant a consacré le massif karstique de Dong Van comme parc géologique officiellement reconnu par l’UNESCO comme membre du Réseau global des parcs géologiques. La nature s’est vraiment surpassée dans l’agencement de ses décors sculptés par les millénaires venteux et pluvieux.

On en a le souffle coupé, surtout sur les sentiers aériens qui dominent des canyons vertigineux. C’est dans cet espace indemne, protéiforme et multicolore, tour à tour vêtu de roche noir, violette ou rose, ponctué de plantations de riz et de maïs, que se camouflent les villages de l’ethnie Hmong. Ces derniers quittent leurs nids d’aigle chaque dimanche dès l’aube pour se joindre à l’un des marchés ethniques de la région ébouriffants de couleurs et de senteurs.

dong van

Le massif karstique remarquable de Dong Van.

Le massif montagneux de Dak Nong

Ce massif reculé et encore très peu visité était aux XIXème et XXème siècles, un formidable terrain de jeux pour les explorateurs comme le docteur Alexandre Yersin, l’aventurier David de Mayrena ou encore l’ethnologue Georges Condominas. Le massif montagneux de Dak Nong se situe dans les Hauts Plateaux du Centre du Vietnam entre Dalat, l’ancienne station climatique de l’époque coloniale, et Buon Me Thuot, la capitale du café. Ce superbe massif et la région que l‘abrite sont le territoire de 44 minorités ethniques, et fait partie intégrante du berceau de l’espace de la culture des Gongs inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Dak Nong est également appelé « le pays de mille sources » pour ses douzaines de chutes d’eau écumeuses, ses ruisseaux cristallins et ses lacs majestueux. Cette jolie contrée fertile, originairement contrôlée par le royaume de Champa jusqu’au XVème siècle, voit pousser les cultures de café, de thé, de fruits, de légumes et d’hévéas. S’y rendre c’est comme pénétrer dans un monde mystérieux au son envoûtant des gongs de bronze.

La découverte du massif montagneux de Dak Nong se combine parfaitement avec le massif montagneux marin du parc national de Nui Chua et /ou le parc national de Cat Tien décrit ci-dessous.

Dak Nong, ses montagnes et ses nombreux lacs.

Le massif forestier du parc national de Cat Tien

Classé par l’UNESCO en tant que réserve de biosphère et reconnu site Ramsar pour l’importance de ses zones humides, le parc national de Cat Tien est un véritable sanctuaire de la nature. Situé à environ 180 kilomètres au nord-ouest de Hô-Chi-Minh-Ville, le parc possède un incroyable massif forestier, habitat d’une faune et d’une flore à la richesse inestimable. Se balader à pied en compagnie d’un pisteur local, à travers ses forêts tropicales vous permet de prendre la mesure de la richesse de cette nature luxuriante. Le parc abrite en effet plus de 1 600 plantes différentes dont certaines médicinales sont utilisées par les populations locales comme l’ethnie Cau Maa’ pour soigner maux et blessures.

Progressant parmi les arbres séculaires, les bambouseraies, les hautes herbes, les zones humides ou les clairières, vous avez l’occasion d’observer certains des centaines d’espèces de mammifères, reptiles, oiseaux et poissons. Si malheureusement le dernier rhinocéros de Java a disparu il y a peu de temps, gardez espoir d’apercevoir le gibbon noir ou la panthère nébuleuse.  La nuit venue, profitez des chuchotements de la nature en dormant au cœur du parc national de Cat Tien et laissez-vous charmer par les chants, danses et musiques traditionnels des minorités ethniques qui peuplent le massif forestier du parc.

cat tien

Le massif forestier de Cat Tien, domaine des génies.

Favoriser le tourisme durable

Faire l’effort de se rendre dans ces massifs reculés du Vietnam c’est encourager le tourisme durable puisque dans ces régions nous avons pour habitude d’y organiser des activités non polluantes et de proposer des nuits chez l’habitant et/ou dans des structures hôtelières soucieuses de la préservation de l’environnement.

15.0
01
devis vietnam