Si le Vietnam est connu et reconnu pour posséder un patrimoine historique, culturel et naturel considérable, il faut savoir que le pays possède également un patrimoine ethnographique d’une grande richesse qui donne à ce pays multi-ethnique toute sa singularité.

Avec un total de 54 ethnies, le Vietnam abrite un véritable kaléidoscope humain et culturel assez unique en Asie du Sud-Est puisque la grande majorité des minorités ethniques ont conservé intactes leurs modes de vie ancestraux. Une bigarrure ethnique qui fascina les explorateurs et ethnologues français et qui aujourd’hui captive les voyageurs.

Les ethnies du Vietnam, qui sont-elles ?

En fait, la population vietnamienne est composée à près de 90% de Viet, appelés officiellement Kinh « provenant de la capitale ». Les Kinh, majoritaires et berceau de la civilisation vietnamienne, occupent les plaines fertiles, la longue bande côtière et les grands deltas du pays. Premiers arrivés, premiers servis est-on tenté de dire. Les 53 autres ethnies, dites minoritaires, qui forment la belle mosaïque ethnique du Vietnam, occupent principalement les reliefs montagneux du Vietnam.

kinh vietnam

Les Kinh sont l’ethnie principale du Vietnam en terme de population.

carte viet kinh conquête

Le nam tiên (« marche vers le Sud »), processus de conquête de l’espace territorial par les Viêt (Kinh).

Les fabuleuses montagnes escarpées du Nord du Vietnam abritent une très belle diversité ethnique qui a immigrée de Chine pour fuir les persécutions à partir du XVIIIème siècle. Parmi toutes ces ethnies, citons les Thaï, Muong, Nung, Tay, Hmong, Dao ou Lolo que vous aurez certainement la chance de rencontrer si vous envisagez de vous rendre dans le Nord du Vietnam.

ethnie minoritaire vietnam

L’ethnie Dao rouge fut une de ces minorités fuyant les persécutions en Chine, pour se réfugier dans les montagnes du Nord-Vietnam.

Une ethnie possède des sous-groupes, faciles à les identifier

A savoir qu’au sein d’un groupe ethnique il y a des sous-groupes. Par exemple chez les Hmong il y a une différence à faire entre les Hmong noir, rouge, blanc ou bariolé. Mais ne vous inquiétez pas, il est en fait assez facile de distinguer chaque ethnie et leurs différents sous-groupes. En plus c’est un véritable plaisir d’observation puisque les ethnies et leurs sous-groupes se distinguent principalement par la coupe, la couleur et les motifs de chaque costume ainsi que par la coiffe et les bijoux en argent portés. La plupart des ethnies peuplant les montagnes tonkinoises portent toujours avec fierté leurs costumes traditionnels ce qui traduit un farouchement attachement à leurs us et coutumes séculaires.

L’habitat permet également de distinguer certaines ethnies. Alors que par exemple les Thaï, Tay, Muong ou Dao ont pour coutume d’habiter des maisons en bois sur pilotis, les Hmong comme dans la province de Ha Giang habitent des maisons bâties à même le sol. Plus difficile à distinguer, langues, dialectes, croyances et rites différencient également les ethnies entre elles.

terre minorités ethniques vietnam

Les ethnies Thaï, Tay, Muong ou Dao ont pour coutume d’habiter des maisons en bois sur pilotis, contrairement aux Hmong.

Les Hauts Plateaux du Centre, foyer des peuples malayo-polynésiens.

Les Hauts Plateaux du Centre du Vietnam sont un autre grand foyer de minorités ethniques. A la différence des ethnies immigrées de Chine présentes dans le nord du Vietnam, celles des Hauts Plateaux du Centre  font partie des peuples malayo polynésiens. Tout comme celles du nord, les ethnies des Hauts Plateaux du Centre se distinguent entre elles par leurs costumes, leurs croyances, leurs folklores, leurs habitats ou leurs maisons communales.

minorités ethniques vietnam

Comme on le voit sur cette carte, les Hauts Plateaux du Centre Vietnam ainsi qu’une partie de la côte du Panduranga appartiennent au domaine linguistique malayo-polynésien.

Comment ne pas penser à la spectaculaire maison communale de l’ethnie Bahnar ? Appelée nhà rông « la grande maison », cette grande et haute maison au superbe toit de chaume érigée au cœur du village est l’expression même de la culture singulière Bahnar. Cette maison ne ressemble en rien à la maison longue traditionnelle de l’ethnie Ede. Un ouvrage architectural exceptionnel, reflétant la vie quotidienne et la complexité spirituelle de cette ethnie. A la différence des autres minorités ethniques du Vietnam des missionnaires catholiques ont converti nombre d’ethnies de cette région qui ont incorporées les pratiques chrétiennes dans leurs systèmes de croyance traditionnels.

Bahnar minorités ethniques vietnam

Une maison de l’ethnie Bahnar, dans la région de Kontum, remarquable par sa hauteur. Une réplique de cette maison se trouve au musée d’ethnographie de Hanoï.

Les Cham et les Khmer, deux minorités ethniques particulières

L’ethnie Cham, héritière du royaume du Champa absorbée par les Vietnamiens au XVIIème siècle, se distingue particulièrement par ses origines hindouistes et par une de ses branches dite bani (« fils du prophète ») dont les membres sont de confession musulmane. Les Cham, établis sur le littoral du Centre entre Nha Trang et Mui Ne, perpétuent encore aujourd’hui leurs traditions dont la fête du Katé en est la parfaite illustration culturelle.

cham minorités ethniques vietnam

Les Cham sont une ethnie particulièrement singulière dans la mosaïque ethnique vietnamienne. Ils sont hindouistes ou musulmans.

Les Khmer du Vietnam résident principalement dans le delta du Mékong dont ils se considèrent comme les descendants des premiers occupants de la région puisque le Vietnam annexa en 1845 le delta au détriment du royaume du Cambodge. La présence de la communauté khmère est notamment visible par l’édification de pagodes bouddhistes de style theravada différent du bouddhiste vietnamien qui appartient au courant mahāyāna.

minorités ethniques carte

Sur cette carte de 1760, on observe que l’actuel delta du Mékong faisait partie de l’ancien empire puis royaume Khmer.

Partir à la rencontre des minorités ethniques

Du coup cela vous donne certainement envie de partir à la rencontre de ces minorités ethniques n’est-ce pas ? Pour ce faire rien de mieux que de se rendre en premier à l’excellent musée d’ethnographie de Hanoï. L’espace d’exposition intérieur présente à travers différentes thématiques et de de nombreuses pièces de collection les 54 groupes ethniques du Vietnam alors que l’espace d’exposition extérieur présente dans un grand jardin certains des habitats des minorités ethniques.

minorité ethnique vietnam

Le musée d’ethnographie est le plus beau du Vietnam avec ses 13 200 m2 dédiés aux 54 groupes ethniques du pays.

Toujours avec le souci de pratiquer un tourisme raisonné et responsable, dans le respect des traditions locales, Amica Travel a conçu des circuits et des formules d’immersion axés sur la rencontre des minorités ethniques aussi bien dans le nord du Vietnam que dans les Hauts Plateaux du Centre, dans l’ancien royaume du Champa ou encore dans les provinces khmérophones du delta du Mékong. Les nuits chez l’habitant seront un excellent moyen pour mieux comprendre la richesse culturelle de ces minorités ethniques qui font toute la richesse du Vietnam.

voyage famille enfant

Les séjours chez l’habitant permettent de comprendre un pan de quotidien et de culture des populations locales.

Noter cet article

devis vietnam