Voici une tradition étonnante dans le monde sino-vietnamien : la journée où l’on doit manger des aliments froids. C’est en effet à chaque 3ème jour du troisième mois de l’année lunaire que se déroule cette fête.  Au Vietnam, cette fête est appelée « Tết Hàn thực ».

Tết Hàn thực, une histoire très ancienne

C’est une tradition qui remonte à des temps très anciens et commémore une allusion historique de la Chine, de tel que tous les Vietnamiens ne connaissent pas ses origines. On la considère comme une occasion pour faire le culte des ancêtres à la fin du printemps.

Le personnage central de cette tradition est un philosophe mandarin : Gioi Tu Thôi (Jie Zhitui dans la version chinoise). Ce dernier a fait un esprit de sacrifice exemplaire pour soutenir le roi de la principauté Tan lors de son exil. Mais ce dernier a oublié de récompenser son sujet fidèle lorsqu’il a pu de nouveau, accéder au trône.

Ce qui a poussé Gioi Tu Thôi à poursuivre son esprit de sacrifice en vivant en ermite dans la forêt avec sa mère. Le roi de la principauté Tan s’est finalement rendu compte de son manque de gratitude et l’invitera à revenir à la cour que trop tardivement. Après le refus de Gioi Tu Thôi, le roi, très furieux, incendia la forêt dans laquelle s’étaient réfugiés le mandarin et sa mère, qui préféreront mourir que de céder à nouveau à ce roi ingrat.

tet han thuc

Le roi incendia la forêt où vécurent le mandarin Gioi Tu Thôi et sa mère.

La poursuite de la tradition

C’est de cet acte brutal mais rempli de sens, qu’est née la coutume de manger froid. C’est pour cela aussi qu’on s’abstient d’allumer un feu afin de ne pas raviver les bonnes âmes de ceux qui ont péri par le feu comme Gioi Tu Thoi.

Comme toute célébration au Vietnam, il est de tradition de confectionner des mets traditionnels pour chaque fête. Pour le Tet Han Thuc, il s’agit de deux types de gâteaux de riz saupoudrés de sésame et qui se mangent froids pendant cette fête :

  • Le bánh trôi : boulettes de farine de tapioca ou de riz, renfermant un demi-morceau de sucre brut à l’intérieur.
  • Le bánh chay : boulettes farcies d’une pâte de haricot mungo, pochées dans de l’eau bouillante, servies dans un bol et arrosées de sirop de tapioca.
tet han thuc

Les bánh trôi à droite et les bánh chay à gauche.

devis vietnam