Trouvant sa voie dans l’harmonie du corps et de l’esprit, de l’attaque et de la défense, de la dureté et de la souplesse, le Vovinam Viet Vo Dao est certainement l’art martial le plus complet qui soit.

Né avec l’apparition des premières techniques de combat, cet art martial traditionnel vietnamien s’est développé suite aux mouvements de résistance face à l’invasion chinoise avant de connaître son aboutissement avec le maître fondateur Nguyen Loc.

Que signifie « Vovinam Viet Vo Dao » ?

Vovinam est l’ancien terme créé par le maître fondateur Nguyen Loc en 1938 pour désigner ce nouvel art martial qu’il venait de fonder. Viet Vo Dao est le nouveau terme donné en 1963 à cette discipline par le conseil des maîtres qui souhaitait donner plus d’importance à la voie philosophique de cet art martial. Mais en hommage au maître fondateur, ils gardèrent les deux termes.

  • Viet, fait référence au peuple vietnamien
  • Vo, signifie art martial
  • Dao, signifie la voie, la philosophie

Les origines du Vovinam Viet Vo Dao

Un certain Nguyen Loc, un enfant chétif de la province de Son Tay, voisine de Hanoi, étudia les arts martiaux afin de devenir plus fort et résistant. Jeune homme aguerri, il entreprit de faire un voyage à travers le Vietnam afin d’explorer et d’étudier les différents arts martiaux traditionnels vietnamiens. A partir de 1938 il commença à enseigner la synthèse rigoureuse des techniques existantes. La discipline Vovinam Viet Vo Dao était née.

Après le décès en 1960 de Nguyen Loc, c’est son fidèle ami et disciple Le Sang qui prend la relève. Le Vovinam Viet Vo Dao va ensuite connaître une histoire mouvementée. Interdit sous le régime de Diem puis de nouveau en 1975, le Vovinam Viet Vo Dao a souvent été enseigné dans la clandestinité ou par le biais de la diaspora vietnamienne à travers le monde. De nouveau autorisé en 1978, l’enseignement du Vovinam Viet Vo Dao se développa dans le Vietnam et au-delà de ses frontières sous l’impulsion de Le Sang qui mourut à Saigon le  27 septembre 2010.

  • Son but : Formation de l’homme vrai sur les deux plans : esprit et technique
  • Sa devise : Être fort pour être utile
  • Son symbole : Le bambou, image de la droiture et de la souplesse
  • Son principe : Harmonie entre la force et la souplesse
  • Son salut : Main d’acier sur le cœur de bonté
nguyen loc vovinam

Portrait de Nguyễn Lộc, fondateur du Vovinam Viet Vo Dao.

Les techniques du Vovinam Viet Vo Dao

Le Vovinam Viet Vo Dao est un condensé de plusieurs arts martiaux, inspirés aussi de mouvements de boxe. Cet art martial vietnamien est très complet et se caractérise par sa  grande variété de techniques. Le Vovinam Viet Vo Dao intègre les techniques de poings, de pieds, de blocages, d’assauts, de self défenses, de projections, de lutte qui se combinent avec l’utilisation d’armes traditionnelles (bâtons, épées, sabres, lance ou hallebarde).

Le Vovinam Viet Vo Dao est célèbre pour ses spectaculaires ciseaux acrobatiques volants. Appelés « don chan » en vietnamien, ils consistent à attraper l’adversaire avec ses jambes afin de le renverser pour le contrôler au sol. Ces techniques sont évidemment contrôlées car leur but premier est de rompre la nuque de l’adversaire ou de le projeter violemment sur le sol afin qu’il ne puisse plus se relever.

La pratique Vovinam Viet Vo Dao a pour but la formation de l’homme tant sur le plan physique que mental. Cet art s’appuie également sur un travail complet de la respiration et une connaissance du corps. Il diminue l’anxiété et l’instabilité émotionnelle, améliore l’humeur et augmente la résistance au stress.

La tenue et l’écusson

Veste et pantalon en toile solide bleu clair, semblables au kimono en judo, sont la tenue officielle,  võ phục en vietnamien, du Vovinam Viet Vo Dao. Cousu sur la veste au niveau de la poitrine, sur le côté gauche, on trouve l’écusson du  Vovinam Viet Vo Dao. Sur un fond jaune, couleur emblématique du Vietnam comme celle de l’étoile sur l’étendard national, un logo de forme ronde représentant le ying et le yang est flanqué de la carte du Vietnam, berceau de cet art martial.

Le Vovinam Viet Vo Dao en France

Les arts martiaux vietnamiens sont apparus en France après la seconde guerre mondiale avec l’arrivée de quelques maîtres ayant choisi de s’y établir. Le Vovinam Viet Vo Dao en France a été introduit en France dans les années 1950 par le maître Nguyen Dan Phu qui ouvrit une le premier club à Montluçon. Si l’enseignement fut longtemps très confidentiel, il connaît depuis une vingtaine d’années un engouement constant. En 1985, la fédération de Vovinam Viet Vo Dao France fut créée et rassemble quelques 12000 pratiquants qui peuvent s’affronter lors de compétitions et même d’un championnat de France. Certains clubs fêtent même chaque année la fondation de cet art martial traditionnel vietnamien en rendant hommage au fondateur et maître Nguyen Loc.

vovinam-france

Un pratiquant du Vovinam Viet Vo Dao en France.

Assister à une séance de Vovinam Viet Vo Dao au Vietnam

Profitez de votre voyage au Vietnam pour assister à une séance de  Vovinam Viet Vo Dao et peut-être même faire une séance d’initiation. Demandez à votre agence de voyage locale qui saura répondre à cette attente. Sachez que tous les deux ans, la station balnéaire du centre du Vietnam Quy Nhon, berceau des arts martiaux traditionnels vietnamiens, organise un festival d’arts martiaux qui réunit des centaines de pratiquants venus du monde entier, de Vovinam Viet Vo Dao notamment.

devis vietnam