Située entre Nghia Lo et Mu Cang Chai sur la “route des photographes”, la vallée de Tu Le offre quelques-uns des plus beaux panoramas de rizières en terrasse du Nord du Vietnam. Au mois d’octobre, période durant laquelle le riz arrive à maturation et que débute la récolte de celui-ci, les rizières se parent d’un jaune éclatant pour le plus grand enchantement des voyageurs de passage à Tu Le. On surnomme d’ailleurs cette saison « La moisson d’or sur la montagne« .

 

vallee tu le rizieres en terrasse

Vue panoramique de la vallée de Tu Le

Cette superbe vallée, peuplée majoritairement par l’ethnie Thaï, est entourée de trois hautes montagnes : Khau Pha, Khau Than et Khau Song. Sur les pentes et aux pieds de celles-ci s’étalent d’immenses langues de rizières qui dégringolent en cascades. Le spectacle est saisissant depuis les nombreux points de vue sur la route qui mène au col situé à 1500m d’altitude. Un des cols les plus spectaculaires du Vietnam. Les parapentistes internationaux ne se sont pas trompés en le choisissant pour pratiquer leur sport. D’ailleurs, environ 200 parapentistes asiatiques et européens ont participé au festival de parapente au col de Khau Pha au mois de septembre dernier. Sensations phénoménales garanties !

voyage au vietnam la vallee de tu le

Vue depuis le col

Si aujourd’hui cette vallée paisible est une invitation à la contemplation, il faut savoir que pendant la guerre d’Indochine Tu Le fut le théâtre d’âpres combats entre le Viet Minh et le Corps Expéditionnaire durant lesquels s’illustrèrent le commandant Bigeard et ses hommes du 6ème BPC. Depuis les mitraillettes se sont tus, remplacé par le clic des appareils photo, et dans le ciel les paras de Bigeard ont laissé place aux parapentistes.

vallee de tu le nord du vietnam

Les paras de Bigeard

Si Tu Le est connue pour ses fabuleux paysages, la vallée l’est aussi pour le « côm » ou jeune riz pilé. Il s’agit de riz jeune, gluant, pilé, grillé et débarrassé de leur balle. Emballé dans des feuilles de lotus, on le mange directement à pleine main afin d’en exhaler tous les parfums, les goûts et la douceur du jeune riz. Un vrai petit délice à savourer en admirant les rizières !

plat vietnamien le com tu le

Le « côm » ou jeune riz pilé

Une petite poignée d’hôtels basiques mais corrects accueillent les voyageurs de passage. Possibilités également de dormir chez l’habitant, chez des familles Thaïs pour plus de convivialité et vivre une expérience de voyage au Vietnam au plus près des peuples.

 

Saison d’or sur la vallée de Tu Le, au Nord Ouest du Vietnam
Noter cet article