Située à 85 km de la bouillonnante Saigon et enchâssée dans le zig zag des innombrables canaux, au cœur du Delta du Mékong, la province de Ben Tre apparaît comme un Eden nonchalant.

Les cocotiers y poussent en jungles, créant un paysage langoureux, saisissant d’exotisme. Cet arbre, emblème de la province, est une véritable source de vie pour les habitants. Son bois est largement utilisé pour la construction des habitats et la matière première pour leur artisanat incroyablement varié et pour quelques gourmandises locales comme les bonbons au lait de coco ou la confiture de coco.

ben tre

Le cocotier, emblème de Ben Tre

ben tre

Préparation de friandises à base de coco

Partez explorer cette « Venise verte »

A bateau, à pied et à vélo, des nombreuses îles luxuriantes notamment l’île du Phénix, l’île de Con Oc et ses vergers propices aux long après-midi rafraîchis en sirotant une noix de coco, ou encore l’île de la Fée et sa jolie plage. Ne manquez pas également la découverte du jardin fruitier de Cai Mon, le parc ornithologique de Vam Ho, la plage de Thua Duc et bien sûr, élevée au centre-ville, la pagode Vien Minh qui abrite une grande statue de Quan The Am Bo Tat, la déesse de la Miséricorde.

Le musée de la révolution de Ben Tre mérite également une visite. Il est situé dans une superbe bâtisse de l’époque coloniale. Belle exposition photo retraçant l’épopée révolutionnaire et quelques vestiges de la guerre du Vietnam notamment du matériel militaire américain. A savoir que Ben Tre était un important îlot de la résistance durant la guerre du Vietnam. Sa végétation dense et luxuriante servait en effet de maquis impénétrable aux combattants Viet Cong.

ben tre

La « Venise verte »

delta du mekong

Balade dans le dédale des arroyos

ben tre

Balade à vélo sur les petits chemins

vie locale ben tre

Vendeuse de soupe ambulante

Où dormir à Ben Tre ?

Chez Viet au Coco Lodge. C’est à couvert des feuillages verts éclatant comme des fanfares des cocotiers que Viet et sa femme Kim Cuong reçoivent chaleureusement leurs invités. Totalement intégrée dans la nature, cette petite structure de charme est la juste combinaison d’un confort réduit à ses fonctions essentielles et de l’isolement offrant une totale déconnexion. A consommer sans modération tout comme la cuisine de Kim Cuong où textures, saveurs et couleurs sont subtilement accordées.

Le Coco Lodge tient ses promesses de dépaysement et de convivialité. Un véritable îlot ouaté hors du temps, pour un retour à l’essentiel.

chez viet ben tre

Un des bungalows du Coco Lodge

Quand s’y rendre ?

La saison des pluies, caractérisée par des averses fortes mais brèves, s’étend de mai à octobre. La sèche courte de novembre à avril. La température annuelle se situe habituellement aux environs de 26°C et le taux d’humidité est assez élevé compte tenu des nombreux cours d’eau de la région.

ben tre

Les fameux « ponts de singe »