La religion caodaïste fut fondée en 1919 par Ngô Van Chiêu, un fonctionnaire vietnamien, qui serait entré en contact avec un esprit lors d’une séance de spiritisme. Celui-ci lui ordonna de fonder une nouvelle religion. Et comme il ne faut jamais contrarier Dieu, Ngô Van Chiêu s’empressa de lui obéir et fonda le caodaïsme. Il y mis tant d’ardeur que sa nouvelle religion fut très vite reconnue par les autorités coloniales et devient officielle en 1926.

Le Grand Temple de Tay Ninh

Le Grand Temple de Tay Ninh

Le caodaïsme est une religion qui rassemble toutes les autres en une seule religion universelle. En effet, cette religion s’appuie principalement sur trois religions qui ont imprégné l’Asie orientale qui sont le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme. Mais il s’inspire aussi fortement du christianisme et, dans une moindre mesure, de l’islam. Mais Jésus Christ, Bouddha ou Mahomet ne sont pas les seules sources d’inspiration des fidèles. Des guides spirituels tels que Jeanne d’Arc, Victor Hugo, Churchill ou même Lénine et Shakespeare sont vénérés et les mediums du mouvement tentent même régulièrement de rentrer en contact avec leurs esprits.

Messe au Grand Temple de Tay Ninh

Messe au Grand Temple de Tay Ninh

Le centre névralgique de la religion caodaïste se situe à une centaine de kilomètres au nord de Saigon, à la frontière cambodgienne : Tay Ninh qui abrite le principal édifice religieux de la secte, communément appelé soit le  » grand temple  » soit la  » cathédrale caodaïste « . C’est est en tout cas une vraie curiosité à aller voir, un monument fascinant par sa construction et sa combinaison de couleurs vives, de gravures, de peintures, des colonnes gravées avec des dragons portant un plafond voûté représentant le ciel, l’œil qui voit tout aussi bien en façade extérieure que sur un globe à l’intérieur. Le temple caodaïste de Tay Ninh célèbre 4 messes, à heures fixes (6 h, midi, 18 h et minuit). Le cérémonial est immuable. Les femmes entrent par la gauche, les hommes par la droite. Des musiciens et des choristes, accompagnent les prières des fidèles. Les visiteurs peuvent assister à ces messes singulières. Largement implantés dans le Sud, vous pouvez voir des temples caodaïstes un peu partout dans le delta du Mékong et aussi sur l’île de Phu Quoc.

Fidèles - Grand Temple de Tay Ninh

Fidèles – Grand Temple de Tay Ninh

Victor Hugo, guide spirituel du caodaïsme

Victor Hugo, guide spirituel du caodaïsme

La visite du Grand Temple caodaïste de Tay Ninh se combine facilement avec celle des fameux tunnels de Cu Chi.

 

Noter cet article