Ce contenu a été mis à jour le

Au Vietnam, dès les premières floraisons des fleurs de pêchers (hoa đào) et des Ochna integerrima (bông mai vàng), un flot d’images, de sons et de souvenirs remonte dans l’esprit de tous les Vietnamiens. Le moment de lancer les préparatifs a sonné. Il est temps de s’organiser pour la fête la plus importante de l’année et si chère à nos cœurs : le Têt du nouvel an lunaire.

Comme dans bien d’autres aspects, le Têt Nguyên Dán possède ses différences que l’on soit dans le Nord ou dans le Sud Vietnam.

fleurs tet banlieue hanoï

Dans le Nord Vietnam, c’est la fleur de pêcher (hoa đào) qui décorent les maisons lors du Têt Nguyen Dan.

bong mai vang tet vietnam

Dans le sud du pays, pour des raisons climatiques, ce sont les fleurs Ochna interrima (bông mai vàng) qui décorent les maisons.

Une fête aux nombreuses traditions

Le Têt Nguyên Dán « fête du premier jour de l’année » mais souvent abrégé en « Têt » représente le Nouvel An et le signe de l’arrivée du printemps. Mais c’est aussi et surtout pour les Vietnamiens un assortiment de coutumes, de festivités et d’images. En effet, ce jour représente avant tout la réunion de la famille de l’année, un peu comme Noël en Occident. Quelques jours avant le Têt, où qu’ils soient, tous se précipitent pour rentrer dans leur ville ou province d’origine, auprès de leur aînés afin de partager cette célébration en communion.

Ensuite, on s’éloigne un peu de la ville pour acheter son pêcher ou son bong mai en fleurs, celui-ci peut-être acheté coupé ou en pot. Il est également possible de louer des grands spécimens, qui parfois proviennent des montagnes de l’extrême Nord Vietnam, prisés notamment par les entreprises, grands commerces et autres bâtiments publics. Les arbres à kumquats ont également une place de choix, car leurs fruits d’une parfaite rondeur, sont symboles d’harmonie.

Avant le réveillon, comme un rituel annuel, chacun donne un coup de main pour l’achat des décorations, des offrandes, de la nourriture, puis pour nettoyer l’habitat. Pendant les premiers jours du Nouvel An, les repas sont font en toute intimité, puis c’est le passage aux proches paternels et maternels. Les grands offrent aux enfants des étrennes, sous forme d’enveloppes rouges pour leur souhaiter sagesse et réussite dans leurs études, alors que les petits souhaitent à leurs aînés une bonne santé.

tet kumquat

Le kumquat, symbole d’harmonie.

li xi tet vietnam

Le lì xì est une enveloppe rouge dans laquelle, les adultes glissent un billet d’argent pour offrir à un enfant.

La famille, socle de la société vietnamienne

L’importance de la famille et de la reconnaissance à l’égard des parents figurent surtout dans le rite du culte des ancêtres. Les vivants déposent sur l’autel des offrandes soigneusement préparées en signe de gratitude envers la bienveillance des génies et des ancêtres au cours de l’année qui vient de s’achever. En allumant des tiges d’encens, les Vietnamiens invitent dévotement leurs ancêtres à rentrer au foyer pour passer les moments du Têt en famille. La fumée qui s’en échappe sert de lien entre le monde sur Terre et l’au-delà.

Pour les repas de famille, on concocte les meilleurs plats de l’année. Avant le réveillon, toute la famille se réunit autour du foyer pour veiller sur la grande marmite du « bánh chưng » , un gâteau de riz symbolique du Têt. Pendant toute la fête, le plateau du foyer est toujours rempli de bons plats symbolisant l’espoir d’une nouvelle année prospère pour toute la famille. On prépare aussi les friandises pour accueillir des visiteurs pendant cette période.

Autre tradition qui figure sur l’autel des ancêtres, le plateau aux cinq fruits. Là aussi d’une région à l’autre, les fruits qui garnissent la corbeille ne sont pas les mêmes. Au nord, il s’agit généralement des bananes, pamplemousses, kakis, mandarines et kumquat. Alors qu’au sud, on privilégie l anoix de coco, l’ananas, le fruit du dragon, la pastèque et la mangue?

En fin de repas, les invités se retrouvent devant une tasse de thé accompagnée de fruits secs confits. Des friandises qui font plaisir aux enfants mais également aux visiteurs qui viendront rendre visite à la famille pour présenter leurs vœux.

banh chung tet vietnam

La préparation en famille du bánh chưng (bánh têt dans le Sud Vietnam).

La forme du gâteau de riz diffère selon le Nord Vietnam (format carré) ou dans le Sud Vietnam (rouleau).

banh chung banh tet vietnam

Le gâteau de riz sans ses feuilles de dong. On aperçoit la farce.

Croyances de la fête du Têt

Le Têt, c’est aussi le symbole du renouveau. Au cours des premiers jours, tout actes et mots grossiers sont bannis. Les premiers gestes de l’année doivent incarner l’harmonie et l’amour du semblable car ils reflètent les douze mois à venir. Toujours dans l’espoir d’une année favorable, les familles vietnamiennes s’arrangent souvent à l’avance, pour que le premier invité (visiteur du premier jour de l’an) incarne la réussite ou soit jugé particulièrement chanceux (xông nhà). Après ces quelques jours de fêtes, les commerçants se préparent pour la réouverture de leur magasin (mở hàng) alors que les étudiants entament leurs premières écritures (khai bút).

Mais les réjouissances ne se résument pas qu’à ces 3 premiers jours ! Comme esquisse du printemps prochain (du xuân), débutent les premières activités en extérieur : sorties aux pagodes ou temples, balades en famille dans les jardins fleuris à l’ambiance printanière, ou bien participation aux jeux populaires organisés dans les espaces publics. Les promenades dans le quartier du temple de la Littérature à la rencontre des vieux lettrés (thầy đồ) donnant leurs écritures calligraphiques comme porte-bonheur sont aussi traditionnellement respectés.

Le Têt est donc profondément ancré dans l’âme des Vietnamiens, même chez la jeune génération et les Vietnamiens d’origine de l’étranger qui n’oublient pas cette tradition. On le célèbre avec une grande ferveur, parfois avec exubérance dans les grandes villes. On dit souvent que le Têt se résume en quatre temps : l’achat (sắm Tết), le culte (cúng Tết), les repas (ăn Tết) et les jeux (chơi Tết). Quant à nos amis étrangers, le Têt est une fête unique en son genre, à découvrir voire à redécouvrir en vivant au sein de son ambiance.

lettré calligraphie tet vietnam

Les vieux lettrés du nouvel an lunaire.

Quand a lieu le Têt Nguyen Dan ?

Calendrier solaire : à partir du 23 janvier 2020
Il s’agira de l’année du rat de métal.
devis vietnam