Au Vietnam, dès lors que les premières fleurs de pêcher (hoa đào) et de prunier (hoa mai) commencent à éclore, un flot d’images, de sons et de souvenirs remonte dans l’esprit de tous les vietnamiens. Le moment de lancer les préparatifs a sonné. Il est temps de s’organiser pour la fête la plus importante de l’année et si chère à nos cœurs : Le Têt traditionnel vietnamien. 

tet fleurs vietnam

La fleur de pêcher (Hoa đào), utilisée dans le Nord-Vietnam – Photo : DO Quang Minh

tet fleurs vietnam

Les fleurs de prunier – Hoa mai, plus populaire dans le Sud

Une fête aux nombreuses traditions

Officiellement, le Têt représente le Nouvel An et le signe de l’arrivée du printemps. Mais c’est aussi et surtout pour les vietnamiens un assortiment de coutumes, de festivités et d’images. En effet, ce jour représente avant tout la réunion de la famille de l’année. Quelques jours avant le Têt, où qu’ils soient, tous se précipitent pour rentrer dans leur ville ou province d’origine, auprès de leur aînés et « manger le Têt » avec eux.

Avant le réveillon, comme un rituel annuel, chacun donne un coup de main pour l’achat des décorations, des offrandes, de la nourriture, puis pour nettoyer l’habitat. Pendant les premiers jours du Nouvel An, les repas sont font en toute intimité, puis c’est le passage aux proches paternels et maternels. Les grands offrent aux enfants des étrennes, sous forme d’enveloppes rouges pour leur souhaiter la sagesse et la réussite dans leurs études, alors que les petits souhaitent à leurs aînés une bonne santé.

tet enveloppes rouges vietnam

Les étrennes du Têt, la couleur rouge est symbole de porte-bonheur dans la colorimétrie vietnamienne.

La famille, socle de la société vietnamienne

L’importance de la famille et de la reconnaissance à l’égard des parents figurent surtout dans le rite du culte des ancêtres. Les vivants déposent sur l’autel des offrandes soigneusement préparées en signe de gratitude envers la bienveillance des génies et des ancêtres au cours de l’année qui vient de s’achever. En allumant des tiges d’encens, les vietnamiens invitent dévotement leurs ancêtres à rentrer au foyer pour passer quelques moments de Têt en famille. La fumée qui s’en échappe sert de lien entre le monde sur Terre et l’au-delà.

Pour les repas de famille, on concocte les meilleurs plats de l’année. Avant le réveillon, toute la famille se réunit autour du foyer pour veiller sur la grande casserole de « Banh chung » – gâteau de riz symbolique du Têt. Pendant toute la fête, le plateau du foyer est toujours rempli de bons plats symbolisant l’espoir d’une nouvelle année prospère pour toute la famille. On prépare aussi les friandises pour accueillir des visiteurs pendant cette période.

tet vietnam

Les friandises du Têt

Rites de la fête du Têt

Le Têt, c’est aussi le symbole du renouveau. Au cours des premiers jours, tous actes et dits grossiers sont bannis. Les premiers actes doivent incarner l’harmonie et l’amour du semblable car ils reflètent les douze mois à venir. Toujours dans l’espoir d’une année favorable, les familles vietnamiennes s’arrangent souvent à l’avance pour que le premier invité (visiteur du premier jour de l’an) incarne la réussite ou soit jugé particulièrement chanceux (xông nhà). Après ces quelques jours de fêtes, les commerçants se préparent pour la réouverture de leur magasin (mở hàng) alors que les étudiants entament leurs premières écritures (khai bút).

Mais les réjouissances ne se résument pas qu’à ces 3 premiers jours ! Comme esquisse du printemps prochain (du xuân), débutent les premières activités en extérieur : sorties aux pagodes ou temples, balades en famille dans les jardins fleuris à l’ambiance printanière, ou bien participer aux jeux populaires organisés dans les espaces publics. Les promenades dans le quartier du temple de la Littérature à la rencontre des vieux lettrés (thầy đồ) donnant leurs écritures calligraphiques comme porte-bonheur sont aussi bien appréciés.

tet calligraphie vietnam

La calligraphie

tet calligraphie vietnam

Le vieux lettré – Ông dô

Le Têt est donc profondément ancré dans l’âme des vietnamiens, même chez la jeune génération, qui n’oublie pas cette tradition. Le peuple vietnamien le célèbre avec une grande ferveur, on dit qu’ils l’achète (sắm Tết), lui en font un véritable culte (cúng Tết), le mange (ăn Tết) et le joue (chơi Tết). Quant aux amis étrangers, le Têt est une fête unique en son genre, à découvrir voire à redécouvrir en vivant au sein de son ambiance.

Quand ?

Calendrier lunaire : 30 décembre – 03 janvier
Calendrier solaire : le 15 au soir (réveillon) – 18 février 2018
Le Têt traditionnel du Vietnam
5 (100%) 5 votes

devis vietnam