Aussi spectaculaire que son nom sonne bizarrement aux oreilles occidentales, le da cau est un sport peu connu en Europe mais très répandu en Asie du Sud Est et surtout au Vietnam où il a été érigé en sport national. Mais qu’est donc le da cau ?

En fait, ce sport consiste à s’échanger en l’air un volant en utilisant les pieds principalement mais également les autres parties du corps excepté les mains. Cela peut ressembler à un « foot-badminton ». Ce sport est pratiqué au Vietnam depuis des siècles, il remonterait selon certaines sources au Vème siècle avant Jésus Christ. Les empereurs et les rois du Vietnam encourageaient d’ailleurs leurs soldats à pratiquer ce sport afin d’aiguiser leur agilité pour le combat grâce aux incroyables acrobaties que les joueurs doivent réaliser lorsqu’ils pratiquent le da cau.

La pratique du da cau

Différent du volant de celui du badminton, celui du da cau se compose de quatre plumes d’oie ou de canard reliées à une base en plastique monté en ressort afin qu’il puisse rebondir sur le pied du joueur. De manière informelle, le da cau se pratique un peu partout au Vietnam. Vous trouverez des joueurs de da cau dans les rues, les parcs ou sur un morceau de trottoir. Les partenaires se mettent en cercle et s’échangent le volant en tentant de ne pas le faire tomber souvent avec des gestes spectaculaires.

D’ailleurs si vous assistez à une partie de da cau, n’hésitez pas à rentrer dans le cercle et à faire quelques échanges. Les Vietnamiens ont toujours plaisir à accueillir et à partager avec un voyageur.

Le da cau se pratique également en compétition. Dans ce cas-là, la partie se joue sur un terrain similaire à celui du badminton et les deux équipes tentent d’envoyer le volant par-dessus un filet sur le sol de la zone adverse. Depuis 2003 le da cau est présent aux Jeux d’Asie du Sud Est et une coupe du monde est organisée depuis 1995. D’ailleurs la prochaine aura lieu en 2019… en France !

Si vous l’occasion, n’hésitez à assister à un match, spectacle garanti.

 

da cau y ty vietnam

Des enfants jouent au da cau (Photo prise lors d’une mission de bénévolat à Y Ty/ Source © Hoa LUU )

Où assister à des parties de da cau à Hanoi et Saigon ?

A Hanoi, la capitale du Vietnam ce jeu est très populaire et est pratiqué par les deux sexes et toutes les tranches d’âges. Les lieux les plus populaires sont les parcs. Le plus connu est le parc Lénine situé non loin de la gare ferroviaire de Hanoi.

Il y a également la grande place Ba Dinh, haut lieu de la capitale qui abrite le mausolée de Ho Chi Minh. Juste en face du lac Hoam Kiem dans le vieux quartier de Hanoi, se trouve une esplanade avec la statue de Ly Thai To, fondateur légendaire de la Dynastie Lý, où certaines parties de da cau se jouent.

A Saigon, les parcs ont également la faveur des joueurs. Notamment celui de Cong Vien situé à deux pas du marché Ben Thanh et de toutes les attractions touristiques de Saigon.

 

sport da cau vietnam

Le sport pour tous

La déclinaison laotienne, cambodgienne, birmane et thaïlandaise

Un sport presque copie conforme est présent dans les pays voisins du Cambodge, de la Birmanie et du Cambodge. La différence notoire est que le volant est remplacé par une petite balle en rotin tressé.

Son nom : le sepak takraw, (du malais-indonésien sepak, qui signifie « donner un coup de pied », et du thaï takraw, « balle »). Le sepak takraw est le sport roi dans ces pays surtout à la campagne car ce jeu convivial ne nécessite que très peu de moyen pour le pratiquer. D’ailleurs les joueurs pratiquent ce sport typique d’Asie du Sud Est le plus souvent pieds nus.

Au Laos, le sepak takraw est connu sous l’appellation kataw, en Birmanie on lui donne le nom de chinlon, au Cambodge et en Thaïlande il est simplement appelé takraw.

Fin septembre dernier, le Cambodge a remporté la médaille d’or des championnats du monde après avoir, lors de son parcours, éliminé la France où ce sport commence timidement à faire son apparition.

 

kataw laos campagne

Partie de kataw dans un village du Laos

Le badminton et le volley-ball, autres sports nationaux au Vietnam

Le badminton est un autre sport très populaire au Vietnam surtout dans les villes où il est pratiqué dès l’aube dans les parcs et sur les trottoirs. Toutes générations confondues, hommes et femmes aiment pratiquer ce sport pour se maintenir en forme et partager un bon moment de convivialité sportive entre amis. « Je pratique ce sport tous les jours avec mes amies, sauf lorsqu’il pleut,  et cela depuis plus de 45 ans » s’amuse Madame Hien, une octogénaire encore toute pétillante de santé.

Un autre sport populaire au Vietnam est le volley-ball.

On aime le pratiquer à la campagne entre les villageois après une journée de dur labeur dans les rizières ou dans les champs. Alors sur la place du village on improvise avec un filet usé un match où hommes et femmes se lancent la balle avec de grands éclats de rire. « J’aime venir jouer au volley après le travail pour me détendre. Et même si je ne joue pas bien, au moins je rigole bien ! » nous confie Monsieur Duc Manh un paysan du village de Ha Thanh de la province de Ha Giang.

 

badminton vietnam sport national

Badminton sur les rives du lac Hoan Kiem

Da cau, le sport national du Vietnam
5 (100%) 3 votes

devis vietnam