Faîtes de votre voyage dans la péninsule indochinoise une fête parfumée en vos délectant des essences des nombreuses fleurs qui embaument les villes, les jardins, les plages et les temples.

Et au-delà du plaisir des sens qu’elles procurent, découvrez pour certaines d’entre elles la place qu’elles tiennent dans la culture locale. Odorant et coloré, voici un petit patchwork de la flore d’Asie du Sud-Est réduit aux 5 fleurs emblématiques de cette région.

La fleur de frangipanier

Si elle est originaire d’Amérique centrale, la fleur de frangipanier s’est bien acclimatée en Asie du Sud-Est où elle est présente quasiment partout. D’ailleurs, la fleur de frangipanier (Plumeria alba, nom venant du botaniste français du XVIIème siècle Charles Plumier) est l’un des symboles nationaux du Laos connu sous le nom de Dok champa. Les 5 pétales de la fleur représenteraient les 5 pays entourant l’ancien royaume du million d’éléphant alors que le cœur d’or de la fleur symboliserait le Laos. Dans beaucoup de pays d’Asie du Sud-Est, cette fleur tropicale sacrée, connue sous le nom de « fleur des temples » est présente devant tous les temples bouddhistes, symbole d’immortalité, de nouvelle vie et de création.

La délicate fleur de frangipanier possède différentes nuances de jaune, rose ou blanc, un parfum enivrant, celui des vacances, des îles et du soleil. On apprécie également la pureté de ses contours en forme de spirale et le velouté de ses pétales. Les empereurs vietnamiens de la dynastie Nguyen ne s’y sont pas trompés en plantant dans les jardins de leurs mausolées ces arbres aux fleurs exquises.

fleurs frangipanier

Des fleurs de frangipanier

Les fleurs de flamboyant

Le flamboyant est un arbre qui mérite bien son nom ! Originaire de Madagascar, le flamboyant est très présent en Asie du Sud-Est où il trouve les conditions climatiques qui lui conviennent, notamment une chaleur suffisante et une saison sèche. Cet arbre d’ombrage majestueux impressionne avec ses longues grappes terminales de fleurs à 5 pétales, aux contours irréguliers qui s’épanouissent de mars à juin.

Alors avec sa floraison écarlate, le flamboyant colore les paysages de tonalités rouge sang, une splendeur ! Comme dans la province de Ratanakiri dans le nord-est du Cambodge où les routes deviennent un véritable ravissement comme celles du plateau des Boloven au Laos.

A Hanoï, ce sont les rives des lacs qui jouissent de cette explosion de couleurs intense. Les temples de Bagan en Birmanie sont sublimés par la floraison de ces arbres où profitant de sa généreuse ombre, les vaches aiment y trouver l’ombre reposante.

fleurs flamboyants

Les fleurs de flamboyants d’un rouge orange éclatant !

La fleur de lotus

Fleur incontournable en Asie du Sud-Est, le lotus est très attaché à l’image de Bouddha, associé à la pureté et à la beauté. Peu de fleurs tiennent une place aussi importante pour les cultures orientales que le lotus. Cependant, chaque culture a son propre langage des fleurs et donne une signification différente à cette fleur si mythique. La couleur de la fleur de lotus peut également avoir des significations différentes. Si le blanc et le rose sont considérés comme symbole de pureté et de dévotion, le bleu, rouge et pourpre ont quant à eux un sens spirituel d’ascension, d’illumination, ou de renaissance.

A la fois ornement et offrande religieuse, une grande partie du lotus est comestible et utilisé en cosmétique, et ses fibres sont utilisés pour tisser des textiles comme au lac Inle en Birmanie, où des artisans excellent dans cet artisanat tout à fait unique. Elle reste la fleur symbole du Vietnam.

fleur lotus

La fleur de lotus, gracieuse et d’une pureté incomparable.

La fleur d’orchidée

Aung San Suu Kyi, icône de la démocratie en Birmanie, ne manque jamais d’orner sa chevelure d’une branche de fleurs d’orchidées. Il faut dire que cette plante pousse partout dans la péninsule indochinoise et que ces fleurs, très appréciées des populations locales, sont omniprésentes dans leur vie.  C’est une des familles de plante, et donc de fleur, les plus diversifiées, comptant plus de vingt-cinq mille espèces.

Nos préférées restent les orchidées sauvages. Comme celles que nous vous invitons à découvrir avec Bertrand Laville, un botaniste français spécialiste des orchidées, qui vous propose de les chercher avec lui dans la jungle laotienne du parc national de Phou Khao Khouay. Le tout lors d’une randonnée de deux jours avec une nuit dans un village reculé. Une véritable chasse aux trésors pleine de belles découvertes où la rareté se conjugue avec beauté.

fleur orchidée

Fleurs d’orchidée sauvage

L’Amherstia nobilis

Dernière des 5 fleurs emblématiques d’Indochine, il s’agit plutôt d’un arbre appelé « arbre à orchidées » aux magnifiques fleurs. L’Amherstia nobilis est originaire des forêts tropicales de Birmanie, où il est connu sous le nom de « fierté de Birmanie » car il considéré comme l’un des plus beaux arbres à fleurs du monde.

La floraison de l’Amherstia nobilis a lieu en juin. L’arbre offre alors de belles et grosses grappes de fleurs labiées de couleur rouge avec des nuances de pourpre, rose, rouge et jaune dont l’éclat, selon les botanistes, n’est égalé par aucune plante. Les Birmans appellent cet arbre Thoka et offrent ses fleurs aux images de leurs divinités.

Et que diriez-vous d’adopter un Amherstia nobilis ? C’est ce que vous propose le jardin botanique de Pha Tad Ke à Luang Prabang. En devenant parrain ou marraine d’un arbre de ce jardin botanique, vous le soutenez dans son rôle de conservatoire et vous aidez le jardin de découverte à devenir un lieu de découvertes. Une belle idée cadeau !

amherstia nobilis

Grappe de fleurs Amherstia nobilis

Noter cet article

devis vietnam